L’Institut de recherche VinAI publie 3 articles de recherches à la ICML 2020. Photo: NDEL

 

Les trois articles de VinAI portent sur des aspects importants dans la recherche actuelle sur l’IA, dont le développement de méthodes de calcul optimales pour comparer les distributions à partir des mégadonnées, l’apprentissage en profondeur de représentations clés à partir de données d’images et de vidéos pour des problèmes de contrôle optimaux et des propositions de méthodes déductives efficaces pour des systèmes neuronaux dynamiques non linéaires complexes.

C’est la première fois qu’une entreprise vietnamienne atteint le Top 30 des institutions contributrices à l’ICML, à laquelle ont toujours assisté des pays aux technologies avancées tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine ou encore le Canada. 

L’évènement confirme non seulement la position de VinAI dans la communauté technologique mondiale, mais montre également sa transformation en une entreprise technologique de premier plan, s’intégrant progressivement à la recherche technologique mondiale.

En mai 2020, VinAI est devenue l’une des premières entreprises au monde à avoir réussi à appliquer des technologies de reconnaissance faciale lors de l’utilisation de masques.

Tenue le 12 juillet 2020, l’ICML 2020 a réuni virtuellement les plus grands experts mondiaux en intelligence artificielle et en apprentissage automatique. Elle a reçu 4 990 soumissions d’institutions de premier plan mondial, dont Google, le MIT, la Stanford University, Microsoft Research et Facebook AI Research. 

Parmi les articles soumis, 1.088 ont été acceptés. Google se classe au premier rang avec plus de 100 articles acceptés. Les deux autres filiales de Google, Google Brain et Deepmind, figurent également dans le Top 4 des institutions contributrices, tandis que Microsoft se classe au troisième rang. Les principaux centres de recherche d’Apple, de NTT et de NEC ont 3 articles acceptés, soit l’équivalent du nombre d’articles acceptés de VinAI.

CPV/NDEL