Début de la phase-2 des essais du vaccin Nanocovax. Source: Vnexpress

 

Les volontaires sont divisés en 4 groupes, comprenant des injections de placebo, des injections de 25, 50 et 75 mcg. Lors de l'injection, les volontaires et même les infirmières ne sauront pas si la dose est un vaccin ou un placebo.

Contrairement à l'essai de phase-1, dans la phase-2, les volontaires ne doivent rester au site d'injection que pendant 60 minutes pour surveiller leur état de santé. Après, ils rentrent chez eux et sont supervisés par les unités de santé locales.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam s’est rendu le matin du 26 février à l'Académie de la médecine militaire à Hanoi, pour  encourager les volontaires. Il a déclaré que les agences accélèrent au maximum le développement de vaccins, mais doivent toujours respecter les procédures et les normes.

NanoCovax est un vaccin  anti-COVID-19 développé par le laboratoire Nanogen et l’Académie de la médecine militaire. Il est officiellement entré en essai clinique le 17 décembre 2020. Quelque 560 personnes à Hanoi et Long An participeront à la phase-2, organisée par l'Académie de la médecine militaire en coordination avec l'Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville.

Selon le lieutenant général, professeur Do Quyet, directeur de l'Académie de la médecine militaire, les résultats des essais de la phase-1 ont montré que le vaccin Nanocovax est sûr, qu'il n'entraîne pas d'effets secondaires graves, qu'il produit des anticorps et permet de  prévenir la maladie.

Dans la phase-2, l'équipe évaluera de plus près les paramètres immunitaires pour tester la capacité de réponse du vaccin.

CPV