Le directeur du Centre pour la conservation de la faune au Vietnam, Nguyen Van Thai. Photo : Save Vietnam's Wildlife  


Il devient le premier écologiste vietnamien qui s’est vu attribué ce prix considéré comme le Nobel de l’environnement. C’est le deuxième citoyen vietnamien à recevoir ce prix dans l'histoire de plus de 30 ans du Prix Goldman.

C’est une reconnaissance pour les contributions et efforts incessants de M. Thai ainsi que du centre SVW au cours des sept dernières années dans le domaine de la conservation de la faune.

M. Thai est le fondateur du centre SVW. Avec son équipe, il a sauvé plus de 1.500 pangolins ; coordonné avec les gardes forestiers pour confisquer et retirer plus de 9.700 pièges à animaux et de nombreux camps illégaux,   arrêter de nombreux braconniers.

Il a également organisé des programmes pour sensibiliser les Vietnamiens à l'importance de la conservation de la faune.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages de recherche, a assisté à des conférences internationales et a développé les premiers protocoles sur la surveillance et la réhabilitation des pangolins au Vietnam.

En 2020, le prix Goldman a été décerné à plus de 200 personnes, dont 87 femmes, de plus de 90 pays à travers le monde.

CPV/VNA