Les autorités locales présentent une aide à une orpheline qui a perdu ses parents à cause de la pandémie de COVID-19 à Ho Chi Minh-Ville. Photo : VNA


Dans le communiqué, la responsable a affirmé que son organisation, ainsi que le gouvernement et le peuple vietnamiens, ont exprimé de profondes inquiétudes et espéré apporter leur soutien aux plus de 1.500 enfants de Ho Chi Minh-Ville qui ont perdu leurs parents à cause de la pandémie.

Selon elle, il est important avant tout de leur trouver rapidement un environnement familial. C'est pourquoi l'UNICEF a hautement apprécié un document du ministère du 23 septembre aux localités sur la prise de mesures opportunes pour prendre en charge ce groupe d'enfants.

La responsable a qualifié la décision de opportune pour s'assurer que les orphelins recevront le soutien nécessaire pour surmonter cette période pleine de difficultés et de défis. À son avis, le gouvernement devrait développer un système pour les protéger.

Pour se préparer et faire face à cette crise à court et à long terme, il est important que le gouvernement apporte un soutien sentimental et financier pratique et nécessaire aux proches qui s'occupent des orphelins.

CPV/VNA