Ramassage des ordures sur la rivière Tô Lich à Hanoi. Photo: CVN

 

Le 22 décembre, à Hanoï, l'Administration vietnamienne de l'environnement (relevant du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement) a tenu une conférence pour faire le bilan de ses travaux en 2020 et déterminer les missions pour 2021.

Lors de cette conférence, Vo Tuan Nhan, vice-ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, a demandé qu’en 2021, l'Administration de l'environnement d’établir des plans d’action concrets pour mettre en œuvre efficacement la Loi sur la protection de l'environnement (amendée) adoptée lors de la 10e session de la 14e législature de l’Assemblée nationale, tenue en novembre dernier à Hanoï.

Selon lui, il faut renforcer l'inspection et l'examen du rejet de déchets solides – en particulier ménagers-, mettre en œuvre à titre expérimental des modèles de tri à la source et de classification concentrée des déchets ménagers en combinaison avec le recyclage, promouvoir les activités de communication pour la sensibilisation du grand public aux dangers des déchets et des sacs en plastique.

«Hormis les inspections périodiques, il faut renforcer les inspections inopinées pour bien détecter et traiter strictement les violations», a ajouté Vo Tuan Nhan.

Selon le directeur général de l'Administration de l'environnement, Nguyen Van Tai, pour 2021, ladite Administration continuera de se pencher sur l’amélioration de la qualité des travaux d'évaluation de l'impact sur l'environnement, la surveillance des projets à haut risque de pollution, et le contrôle des principales sources de déchets et d’eaux usées susceptibles de polluer l'eau et l'air. 

Toujours selon lui, promouvoir la sensibilisation aux gens sur la protection de l'environnement, la collecte, le tri et le traitement des déchets à la source sera une priorité pour 2021.

CPV