Récolte du café à Dak Lak. Photo: VNA 

C’est ce qu’a exprimé Ngo Lan Anh, secrétaire du Comité du Parti pour la commune d’Ea Wer du district de Buon Don de la province de Dak Lak.

Le projet de documents présente clairement le programme national de développement socio-économique des minorités ethniques et des zones montagneuses pendant la période 2020-2030.

Buon Don est un district frontalier où cohabitent 18 ethnies, pour la plupart des minorités ethniques. Ces dernières années, la situation socio-économique du district a connu de nombreux changements importants grâce aux programmes 134, 135, et au programme national de construction de la Nouvelle ruralité.

Cependant, Buon Don est toujours un district pauvre, le revenu par habitant n'étant que de 28,4 millions de dongs/an, le taux de la pauvreté de 26,78%. Aucune commune ne répond aux normes de la Nouvelle ruralité.

«Moi comme toutes les autorités locales, nous souhaitons que tous les organes de toutes les branches lancent et mettent en œuvre des programmes spéciaux de formation en faveur des agriculteurs d'ethnies minoritaires dans la production agro-sylvicole, ainsi que des programmes de soutien à l'écoulement de leurs produits», a proposé Ngo Lan Anh.

De plus, il faut investir dans des infrastructures essentielles - notamment voies de communication et ponts - dans les régions montagneuses pour faciliter la production et la vie quotidienne des habitants. Afin de réduire le taux de malnutrition infantile dans ces régions, le réseau de soins de santé pour la population, en particulier femmes et enfants, doit aussi être amélioré, a souligné la dirigeante. 

CPV