Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Le Quoc Doanh. Photo: VNA


Placée sous le thème «Agir pour l’avenir: cultiver, nourrir, préserver», l’édition 2020 vise à appeler le monde à agir ensemble pour prévenir,  lutter contre la pandémie de Covid-19 et relancer l’économie en soutenant les personnes les plus vulnérables. 

La Journée mondiale de l'alimentation devrait donc être considérée comme une opportunité d'appeler la coopération et la solidarité mondiales pour s'assurer que les menaces du COVID-19 sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance agricoles sont confrontés et que les plus vulnérables sont en mesure de se remettre sur pied.

C'est aussi l'occasion de sensibiliser le public sur la façon dont chacun a un rôle à jouer dans la transformation des systèmes alimentaires en changeant la façon dont ils produisent, transforment, consomment et gaspillent les aliments.

S'exprimant lors de la cérémonie, le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Le Quoc Doanh, a déclaré que l'agriculture vietnamienne joue un rôle important dans la sécurité alimentaire, l'ordre social et les moyens de subsistance d'environ 65 millions de personnes dans les zones rurales, contribuant à 14% du produit intérieur brut national (PIB).

Malgré les catastrophes naturelles et les épidémies en 2020, la production agricole du Vietnam est restée stable, a-t-il déclaré, ajoutant qu'en plus d'assurer la sécurité alimentaire de près de 100 millions d'habitants, le Vietnam a gagné plus de 30 milliards de dollars grâce aux exportations de produits agricoles au cours des neuf premiers mois de cette année, avec un excédent commercial atteignant 7,3 milliards de dollars.

Mme Rana Flowers, représentante provisoire de la FAO au Vietnam, a déclaré que son organisation s'était engagée à soutenir davantage le Vietnam dans la réalisation des objectifs du Programme 2030 et des objectifs de développement durable.

À cette occasion, la FAO Vietnam s’est engagée à financer un projet d’assistance technique intitulé «Élaborer une stratégie et un plan d’action pour mieux gérer les végétaux», et ce en l’honneur de l’année internationale des végétaux 2020. 

CPV/VNA