Photo d'illustration. Source: TNO

Selon le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, en 2021, en raison   de l'épidémie de Covid-19, l'envoi de travailleurs vietnamiens à l'étranger sous contrat n'a pas atteint les résultats escomptés. Le pays n’a pu envoyer que 45.000 personnes travailler à l'étranger, soit 50% du plan annuel, en baisse de plus de 30.000 personnes par rapport à 2020, le plus bas niveau de ces dernières années.

Toutefois, cette année, les travailleurs ont de nouveau des opportunités de partir travailler à l'étranger, car certains pays partenaires du Vietnam ont mis en place de nombreuses politiques pour attirer les travailleurs étrangers. Concrètement, le ministère de la Main-d'œuvre de Singapour vient d'annoncer que, du début de l'année jusqu'en août 2022, ce marché recevra à titre d’essai les travailleurs vietnamiens dans les secteurs de la construction, maritime et transformation,  sous la forme d'un visa Work Permit.

Par ailleurs, le ministère japonais de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie vient d'annoncer un plan de  recrutement d’environ 50.000 travailleurs qualifiés des pays d'Asie du Sud-Est, dont le Vietnam. En Corée du Sud, dès le début de 2022, le gouvernement a annoncé qu'il redoublerait d'efforts pour attirer davantage de citoyens étrangers diplômés...

CPV