Elisa Fernandez Saenz, représentante principale de l'ONU Femmes au Vietnam. Photo : VNA



L'événement a été organisé l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) en collaboration avec l'Institute de recherche sur le développement social, le Réseau de prévention et de lutte contre la violence sexiste (GBVNet), avec l'aide financière du gouvernement australien.

Le forum était l'occasion pour des organisations et des groupes et clubs d'hommes de présenter et de partager des modèles, des leçons apprises et des défis dans la mobilisation de la participation des hommes dans la promotion de l'égalité des sexes et de prévention et de lutte contre la violence faite aux femmes et enfants. Les délégués ont convenu de créer un Réseau d'hommes pour participer à la promotion de l'égalité des sexes et à l'élimination de la violence sexiste au Vietnam.

S'exprimant au forum, Kamal Malhotra, coordinateur résident des Nations Unies au Vietnam a exprimé sa conviction que le pays parviendrait tôt aux objectifs d’égalité des sexes dans son agenda sur le développement durable d’ici 2030.

Tran Kien, chef adjoint de l'Institute de recherche sur le développement social, a souligné que de nombreux hommes vietnamiens avaient commencé à voir la nécessité de participer davantage à la promotion de l’égalité des sexes, de partager les pressions et les chances de réussite dans la vie avec les femmes. C’est la raison principale pour laquelle le réseau voit le jour.

Elisa Fernandez Saenz, représentante principale de l'ONU Femmes au Vietnam, a salué le succès des clubs d'hommes à Da Nang et Ho Chi Minh-Ville et s'est félicitée de l'initiative de créer le réseau. Elle s’est déclarée convaincu que le réseau, une fois créé, attirera les hommes vers les activités visant à promouvoir l'égalité des sexes et à prévenir et combattre la violence sexiste.

CPV/VNA