Hanoï émet des recommandations pour les personnes de retour des vacances. Photo: phunumoi

Un grand nombre de personnes à Hanoï se sont rendues dans d’autres localités pendant les vacances, ce qui présente des risques élevés de propagation du nouveau coronavirus dans la communauté.

Toute personne qui présente des signes de toux, de fièvre, d’essoufflement ou d’autres symptômes suspectés de COVID-19 doit se rendre dans les établissements médicaux les plus proches pour obtenir des instructions en temps opportun. Pendant ce temps, les chefs d’organisations et d’agences de la ville doivent être responsables de la déclaration médicale de leur personnel et les autorités locales de celle des résidents.

La police municipale est chargée de demander à ses unités de dresser une liste des personnes de retour des vacances, de vulgariser les mesures de prévention du COVID-19 et de sanctionner sévèrement toute violation.

La crise du COVID-19 est devenu complexe ces derniers jours car de plus en plus de personnes ont été testées positives au SRAS-CoV-2 après avoir été en contact étroit avec un patient dans la province de Hà Nam.

L’homme de 28 ans a été testé positif au virus après avoir terminé 14 jours de quarantaine obligatoire. Il avait revenu au Vietnam depuis le Japon via l’aéroport international de Dà Nang le 7 avril. Il a été mis en quarantaine pendant 14 jours à Dà Nang et testé négatif trois fois avant la fin de sa période de quarantaine.

Face au risque d’une nouvelle vague de COVID-19 venant de l’extérieur, la ville de Hanoi a resserré son contrôle sur les festivals et les activités culturelles susceptibles d’attirer de grands rassemblements lors des vacances de la réunification du pays (30 avril) et de la Journée internationale des travailleurs (1er mai).

CPV/VNA