L'intrusion saline au cours de la saison sèche 2021-2022 se produira plus tôt et durerait plus longtemps que les années précédentes. Photo: saigontimes

Ce phénomène serait susceptible d'affecter de novembre 2021 à mars 2022 plus de 210.000 ha de terres agricole et aquacole dans le delta du Mékong.

Concrètement, environ 60.000 ha de rizières dans les provinces côtières du delta du Mékong seraient touchés, dont 11.900 ha à Tien Giang, 12.000 ha Ben Tre, 15.000 ha à Tra Vinh et 20.000 ha à Soc Trang.

Pour les arbres fruitiers, l'intrusion d'eau salée devrait affecter près de 43.300 ha, avec Tien Giang et Ben Tre parmi les provinces les plus menacées - respectivement 21.800 ha et 16.000 ha. Viennent ensuite Soc Trang et Long An, avec 3.400 et 3.100 ha.

À cause de l'intrusion saline, environ 107.400 ha de bassins d’élevage de crevettes devraient subir des impacts négatifs. Photo: danviet

Toujours selon cette Administration, environ 107.400 ha de bassins d’élevage de crevettes devraient subir des impacts négatifs, notamment dans les provinces de Kien Giang, Ca Mau, Soc Trang et Bac Lieu.

Face à cette situation, les localités du delta sont appelées à prendre les mesures nécessaires pour faire face au mieux à ce scénario catastrophe, comme draguer des canaux, construire des remblais temporaires pour retenir l'eau douce, creuser des étangs et des puits, acheter des équipements pour la filtration et le stockage de l'eau, le dragage de 20 canaux de stockage d'eau douce, favoriser une récolte d'hiver-printemps précoce…

CPV