Photo: VNA

 

Environ 3.888 hectares de cultures rizicoles et maraîchères, 105 hectares d’aquaculture ont été submergés.

Le Comité a demandé aux ministères, secteurs et localités de mobiliser des forces pour aider les populations locales à surmonter rapidement les conséquences de la tempête Noul - la cinquième à entrer en Mer Orientale cette année.

Il leur a demandé d'assurer l'hygiène environnementale, de restaurer des réseaux de télécommunication, d’électricité, de transport… de réparer des ouvrages endommagés et reprendre la production et les activités de la vie quotidienne.

Il leur a également conseillé à continuer à suivre de près l'évolution des pluies et des crues pour informer aux populations locales et de mettre en œuvre de manière proactive des mesures d'intervention en cas de situations difficiles. 

CPV/VNA