Photo : VNA


Ce résultat a été obtenu parce que le pays a appliqué précocement une procédure de tests permettant une recherche approfondie des cas contacts.

Malgré la crise sanitaire, l’Institut vietnamien de recherche économique et politique (VEPR) prévoit une croissance du pays d’au moins 5% d’ici la fin 2020. Les gens ont déjà repris des activités économiques normales.

Ces dernières décennies, le taux de pauvreté au Vietnam a chuté de façon drastique à mesure que les services tels que soins de santé sont devenus plus largement accessibles. En 2019, 90% des citoyens vietnamiens ont accès à une assurance maladie, contre 59% en 2011.

L’article a aussi cité une série de nouvelles politiques appliquées par le gouvernement pour soutenir le redressement économique.

En outre, le Vietnam et l'UE sont récemment parvenus à un accord de libre-échange. L'accord élimine 99% des tarifs douaniers sur les marchandises échangées entre les pays. Des organisations mondiales dont la Banque mondiale ont aussi émis des évaluations positives sur cet accord.

Selon cette Banque mondiale, le PIB et les exportations vietnamiennes pourraient atteindre 12% en 2030.

CPV/VNA