Le ministère de la Santé autorise le mélange des vaccins Moderna et Pfizer. Photo: Zing

Cette annonce a été faite par le ministère de la Santé après la réunion du Conseil consultatif d'experts sur l'utilisation des vaccins le 8 septembre. Ainsi, en cas de force majeure lorsque l'approvisionnement en vaccins  n'est pas suffisant pour la deuxième dose, un autre vaccin peut être utilisé pour la deuxième injection comme suit: 

- Si la 1ère dose est l'AstraZeneca, la 2ème dose peut être administrée avec Pfizer ou Moderna. 

- Si la 1ère dose est administrée avec le vaccin Moderna, la 2ème dose peut être Pfizer et vice versa. 

Selon le ministère de la Santé, ces derniers temps, en raison de la pénurie de vaccins, de nombreux pays ont recherché et utilisé des injections qui combinent deux vaccins avec une technologie de production identique ou différente, en fonction des  vaccins disponibles à chaque moment. 

Cette recommandation pour l'injection mixte vient de la situation actuelle, dans le but «d'augmenter la couverture, l'injection précoce et opportune pour prévenir les épidémies». 

Ces derniers jours, Ho Chi Minh-Ville a annoncé que les personnes ayant reçu la 1ère dose du vaccin Moderna peuvent obtenir la 2ème dose avec le vaccin Pfizer, si elles sont d'accord. Ceci est considéré comme une nouvelle solution de la ville pour résoudre la pénurie en vaccin de Moderna. 

Selon les experts, de nombreux pays ont appliqué des injections mixtes de vaccins Moderna-Pfizer, et jusqu'à présent aucun événement indésirable grave n'a été enregistré.

CPV