Le ministre de la Santé Nguyen Thanh Long. Photo: Giang Huy

À l'Assemblée nationale, lors d'une session dans l'après-midi du 25 juillet, le ministre de la Santé Nguyen Thanh Long a déclaré que le contrat avec la partie russe a achevé la première phase. Le processus de mise en flacon des vaccins est terminé et est sous contrôle qualité en Russie.

Dans le contrat avec les États-Unis, le transfert de technologie vaccinale sera testé en août. L'usine, d'une capacité de 200 millions de doses, a été déployée et est sur le point d'entrer en service au cours des 6 premiers mois de 2022.

Selon le ministre de la Santé, au premier trimestre 2021, le Vietnam a été l'un des quatre premiers pays au monde à isoler et  cultiver le virus, ouvrant la voie à la recherche de vaccins, et le premier pays d'Asie du Sud-Est à mener la troisième phase d'essais cliniques de son vaccin.

Le Vietnam a actuellement des engagements, des accords, des contrats et de nombreuses sources d'aide de la Chine, des États-Unis, du Japon, de l'Australie, du Royaume-Uni et d'autres pays, avec un montant de plus de 130 millions de doses, et tente de négocier pour plus de 40 millions supplémentaires pour porter le total à 170 millions de doses d'ici 2021.?

Rien qu'en juillet, plus de 12 millions de doses seront livrées dans les localités touchées par l'épidémie.

À ce jour, le Vietnam a reçu plus de 11 millions de doses de vaccins d'autres pays et partenaires, notamment via le mécanisme COVAX.

Au 25 juillet, plus de 4,6 millions de personnes ont été vaccinées, dont plus de 389.800 ont reçu les deux injections réglementaires.

CPV