Photo d'illustration/VnEconomy



L'objectif d’ici 2030 est de réduire les dommages causés par les catastrophes naturelles, en se concentrant sur la sécurité de la vie des personnes en cas de tempêtes et d'inondations, la réduction de 50% des dommages humains causés par les crues et les glissements de terrain par rapport à la période 2011-2020. Les dommages économiques causés par les catastrophes naturelles ne dépasseront pas 1,2% du PIB.

Les organisations et les forces engagées dans la prévention et le contrôle des catastrophes naturelles ont été regroupées dans une direction professionnelle rationalisée, garantissant l’efficacité et l’efficience. Les moyens et  équipements modernes pour la prévention et lutte contre les catastrophes naturelles et la recherche et le sauvetage, seront équivalents à ceux utilisés dans les plus grands pays d’Asie du Sud-Est.

Pour atteindre ces objectifs, il faudra  perfectionner le système juridique et les politiques de prévention et de contrôle des catastrophes naturelles afin d'assurer la cohérence, la transparence et la faisabilité; sensibiliser aux catastrophes naturelles et à leurs risques, renforcer la gestion des risques de catastrophe; améliorer la résilience et l'adaptation; ...

CPV