Deux étrangers sur la rue au Vietnam. Photo: EPA-EFE

Récemment, HSBC a publié le rapport d’Expat Explorer 2021, basé sur les résultats d'un sondage mené auprès de plus de 20.000 expatriés dans le monde. Les deux tiers des personnes sondées se sentent confiantes et optimistes quant à leur vie au cours de l'année prochaine.

Selon le rapport, malgré une année difficile, la communauté des expatriés du monde entier est toujours optimiste et n'a actuellement pas l'intention de retourner dans son pays d'origine à l'avenir.

Concrètement, 67% estiment que leur qualité de vie est désormais meilleure que chez elles. De plus, plus de la moitié (61%) ont déclaré avoir moins besoin de changer d'emploi en raison de l'impact du Covid-19.

En conséquence, sur le classement des pays idéaux où  vivre et travailler en 2021, le  Vietnam a grimpé de 3 places, au 19e rang. 

Dans la région Asie-Pacifique, le Vietnam est dans le top 5. Le rapport indique également qu'avec 71%, l'Asie est considérée comme la région ayant la communauté d'expatriés la plus optimiste quant à leur vie au cours de l'année à venir.

En tête du classement figurent la Suisse, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les Émirats arabes unis; Guernesey, dans les îles anglo-normandes.

Selon les résultats de l'enquête, à l'avenir, les trois principaux objectifs que les étrangers espèrent atteindre sont: comprendre la région (50%), voyager davantage (47%) et se familiariser davantage avec la culture locale (47%).

Concernant l'évaluation du système de santé, le rapport indique que l'Australie reste le pays le mieux noté, suivi de l'Espagne. En termes de bien-être, l'Australie arrive en tête avec 62%, suivie de la Suisse (61%) et de la Nouvelle-Zélande (61%).

En termes financiers, 60% des étrangers ont déclaré que l'épargne pour la retraite est l'un des 3 premiers objectifs. En outre, 31% souhaitent créer un fonds d'épargne d'urgence, 30% épargnent pour acheter des actifs et 23% souhaitent épargner ou investir de l'argent dans l'éducation de leurs enfants./.

CPV