Ce que les touristes étrangers pensent de la culture vietnamienne

Vendredi, 22/07/2022 09:39
En plus de la beauté de ses paysages, le Vietnam mise désormais sur son patrimoine historique et sur sa diversité culturelle pour charmer les visiteurs.
leftcenterrightdel
Diana en « áo dài » pour célébrer le Nouvel An lunaire au Vietnam. Photo : Diana Sheiner/NDEL 

Chaque pays se distingue par le vêtement traditionnel porté par ses habitants. Au Vietnam, on porte l'áo dài (robe traditionnelle) et le nón lá (le chapeau conique).

Les Vietnamiennes ont maintenant une robe traditionnelle qui met en valeur leur beauté et qui porte le nom d’«áo dài». Cette tunique est une modification des tuniques à quatre pans «áo tứ thân» portées par les Vietnamiennes pendant des milliers d’années.

Qui porte le «áo dài» doit aussi porter un «nón lá», un autre apanage chéri des Vietnamiens dont le rôle ne se résume pas seulement à rafraichir.

Le chapeau conique du Vietnam est considéré comme un compagnon par excellence du «áo dài».

Le mariage entre le «nón lá» et le «áo dài» rehausse le charme de la personne qui les porte, que vous soyez vietnamienne ou non. Ce n’est pas surprenant de constater que de nombreuses voyageuse et diplomates cherchent à essayer au moins une fois la robe «áo dài» et le chapeau conique.

leftcenterrightdel
Allen et sa femme lors de leur premier voyage à la capitale du Vietnam. Photo : NDEL 

Un duo de «nón lá» - «áo dài» figure parmi les plus beaux souvenirs du Vietnam, incontestablement l’un de coups de cœur de nos amis dans tous les continents.

Impressionnée par l’élégance de ces costumes traditionnels, Diana Sheiner (29 ans, de Colombie) ne cache pas sa joie quand elle les porte : «Je porte un +áo dài+ à l’occasion du Têt, d’un mariage ou d’un événement spécial à l’école parce qu’il représente la beauté de la femme vietnamienne. Habitant au Vietnam depuis 3 ans, je me considère comme une Vietnamienne maintenant. Franchement, je me sens fière et ravie d’avoir la chance de vivre dans ce merveilleux pays».

Si les Vietnamiens n’ont refusé aucun apport de l’étranger, c’est qu’ils ont réussi à le vietnamiser, à garder tout ce qui est cher à tout peuple du monde, les traditions. Celles-ci sont transmises de génération en génération depuis 4 000 ans.
La célébration du Nouvel An lunaire, le culte des ancêtres, les religions et les croyances, sont souvent inconnues pour les touristes étrangers. Cependant, ces traditions donnent au Vietnam un charme qui attire les voyageurs.

Selon Allen (60 ans, de Californie, États-Unis), «c’est la première fois que je visite un pays asiatique ; donc les coutumes sont très différentes de mon pays. Mais je respecte l’identité culturelle du Vietnam, car c’est la preuve du parcours de construction et de développement de votre pays. J’aimerais y retourner pour participer au Têt. Ce sera une expérience superbe, je crois».

leftcenterrightdel
Le Français Léo. Photo : NDEL 

La richesse culturelle du Vietnam s’exprime dans la variété de ses habitats. À la ville ou à la campagne, d’une ville à l’autre, d’une montagne à une autre, d’une ethnie à une autre, on sera surpris du formidable patrimoine architectural, aussi varié que passionnant.

Il y a plusieurs architectures pour les habitats au Vietnam : la maison tube, la maison de campagne, celle des minorités ethniques, les maisons-jardins de Huê, les maisons centenaires de Hôi An ou encore les demeures et bâtiments coloniaux.
Bien qu’une tempête d’urbanisation frénétique souffle sur toute la capitale vietnamienne, le vieux quartier de Hanoï tente de résister et de préserver son identité, celle d’un ancien quartier commerçant animé et caractérisé par ces maisons anciennes qui témoignent de l’architecture et des techniques de construction traditionnelle vietnamienne.

Léo (24 ans, de France), après avoir admiré l’ancienne maison du 87 Ma Mây, dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm, Hanoï, a confié : «J’apprécie la sobriété de la maison, son décor élégant, ses meubles en bois massif, son bel escalier patiné et les portes en bois coulissantes finement sculptées. La particularité de son architecture est une combinaison harmonieuse de bois, de toitures, de tuiles avec système de poutres en bois et de nombreux détails décoratifs. Ces maisons anciennes sont uniques et attirantes».

Les costumes, les traditions et les architectures variées se côtoient, au cours de milliers d’années, dans une belle harmonie. Cette combinaison donne au Vietnam un charme particulier, un patrimoine historique et une beauté unique en Asie. 

CPV/NDEL

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation