Le Conseil de coordination approuve la reconnaissance du parc national de Nui Chua. Photo: VOV 

 

Hier après-midi (heure de Paris), lors de la 33e session du Conseil international de coordination du programme sur l'Homme et la biosphère (CIC-MAB), tenue à Abuja (Nigeria) du 13 au 17 septembre, le Vietnam était le seul pays ayant deux dossiers approuvés dès le premier tour d'examen, à savoir le parc national de Nui Chua (province de Ninh Thuan) et le plateau de Kon Ha Nung (province de Gia Lai). Donc après six ans, le Vietnam a deux nouvelles réserves de biosphère reconnues par l’UNESCO, portant le total à onze. 

Ce titre important est non seulement un honneur mais aussi une grande opportunité et une responsabilité pour le Vietnam et les localités dans la construction d'un modèle de développement durable, liant harmonieusement les gens et la nature, alliant équilibre entre conservation de la biodiversité et développement des moyens de subsistance. Ceci est particulièrement important dans les efforts de rétablissement et de développement après la pandémie de COVID-19. 

Le Conseil de coordination approuve la reconnaissance de Kon Ha Nung. Photo: VOV

 

Selon Mme Lê Thi Hông Vân, ambassadrice, cheffe de la délégation vietnamienne auprès de l'UNESCO, ces deux sites vietnamiens officiellement inscrits sur la liste des réserves mondiales de biosphère   montrent la reconnaissance internationale pour le développement diversifié et unique des valeurs naturelles, biologiques, de la flore et de la faune, des valeurs culturelles et culturelles des communautés  ainsi que les efforts des localités et des populations dans la conservation  de la biodiversité. 

L'ambassadrice Lê Thi Hông Vân a dit qu’il s’agissait non seulement d’un titre, mais aussi d’opportunités pour apprendre des expériences, de promouvoir des initiatives dans la protection de l'environnement, la conservation de la biodiversité, la restauration des écosystèmes, la promotion du développement des modèles durables, assurant les moyens de subsistance des populations locales. "C'est aussi une opportunité pour nous de démontrer l'engagement du Vietnam dans les efforts communs internationaux pour préserver la biodiversité, répondre au changement climatique, protéger l'environnement, contribuer à l'effort mondial de développement durable", a-t-elle ajouté. 

 Mme Lê Thi Hông Vân, ambassadrice, cheffe de la délégation vietnamienne auprès de l'UNESCO. Photo: VOV

 

À ce jour, le monde compte 714 réserves de biosphère dans 129 pays formant un vaste réseau. Selon l'Agence des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Vietnam est actuellement classé 16e  parmi les pays ayant la plus grande biodiversité au monde et l'un des 10 centres de biodiversité de la planète. Le Vietnam est membre du CIC-MAB pour le mandat 2017-2021. Il est également l'un des premiers pays à promouvoir l'initiative de la Journée internationale des réserves de biosphère (3 novembre), qui devrait être adoptée lors de la 41e  Assemblée générale de l'UNESCO prévue en novembre 2021.

Merveilles de la cascade 50 dans la réserve de biosphère de Kon Ha Nung. Photo: VNA

 

Corail dans la mer à la réserve de biosphère de Nui Chua. Photo: VNA

 

Réserve de biosphère de Kon Ha Nung. Photo : Ministère des Affaires étrangères.

 

Réserve de biosphère de Nui Chua. Photo : Ministère des Affaires étrangères.
CPV