Photo d'illustration: VNA

 

Ngo Quang Tuyen, vice-directeur du Département provincial de la Culture, des Sports et du Tourisme, a déclaré que la population locale avait construit des modèles de tourisme communautaire efficaces qui ont attiré l'attention des voyagistes et aidé à diversifier l'offre touristique local.

De tels modèles ont également contribué à augmenter la valeur ajoutée des produits agricoles et à créer des emplois avec des revenus stables, a-t-il ajouté.

La plupart de ces 100 sites sont situés dans les districts de Lai Vung, Tam Nong et Thap Muoi, ainsi que dans les villes de Cao Lanh et Sa Dec.

Les visiteurs de Dong Thap, considéré comme “le pays des lotus”, ne doivent pas manquer la visite du site écotouristique du champ de lotus dans le district de Thap Muoi. Il n'y avait auparavant que cinq familles offrant des services touristiques sur le site, mais elles sont désormais plusieurs dizaines et en moyenne 10.000 visiteurs viennent admirer les champs chaque mois. Pendant les périodes de pointe, le nombre de visiteurs peut dépasser le millier par jour.

Pendant ce temps, le district de Tam Nong, célèbre pour son parc national de Tram Chim - un site de zones humides Ramsar d'importance internationale - abrite environ 30 établissements d'hébergement et deux sites d'écotourisme. Il accueille environ 100.000 visiteurs par an.

L'agriculture riche et diversifiée pour laquelle Dong Thap est connu lui confère des avantages en termes de tourisme communautaire.

Les sites agro-touristiques locaux couvrent en moyenne entre 5.000 et 10.000 m² et accueillent jusqu'à 1.000 visiteurs par jour. Le chiffre d'affaires total sur la période 2016-2020 s'est élevé à plus de 43 milliards de dongs.

CPV