Touristes étrangers visitant le lac de l'Epée restituée. Photo: VNA

 

La ville a gagné 1,21 billion de dôngs (52,22 millions de dollars) de revenus touristiques au cours du mois examiné, en baisse de près de 83% en glissement annuel, mais en hausse de 25% par rapport au mois précédent.

Alors que la résurgence du Covid-19 au Vietnam a été pour l’essentiel maîtrisée, le secteur municipal du tourisme a rapidement élaboré des plans pour attirer les visiteurs et revenir progressivement au niveau d’avant la crise sanitaire.

Hanoi devrait accueillir le Salon international du tourisme du Vietnam (VITM) en novembre, ce qui permettra de promouvoir ses principales attractions touristiques et ses villages de métier.

La ville n’a attiré que 6,29 millions de visiteurs au cours des huit premiers mois de cette année, soit un plongeon de 67,3% en glissement annuel, les arrivées internationales ont chuté de 75,6% à seulement 1,02 million.

Ces chiffres décevants ont conduit un grand nombre d’agences de voyages locales à suspendre leurs activités alors que de nombreux hôtels ont fermé leurs portes.

L’an dernier, Hanoi a accueilli près de 29 millions de touristes, en hausse de 10,1% sur un an, dont plus de 7 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse de 17%. 

CPV/VNA