La zone touristique de Trang An dans la province de Ninh Binh. 


Selon lui, l’objectif du secteur touristique cette année est   17-20 millions de visiteurs étrangers, 82 millions de visiteurs nationaux, de générer 35 milliards de dollars de chiffre d’affaires,  contribuant à plus de 10% du PIB.

En 2019, le Vietnam a accueilli 18 millions de visiteurs internationaux, 85 millions de touristes nationaux;  les recettes  ont atteint 35 milliards de dollars, contribuant à 9,2% du PIB. "Par rapport aux objectifs fixés par la résolution du Politburo, le secteur touristique les a globalement atteints, à l'exception du taux de contribution au PIB", a déclaré M. Thien.

Selon lui, fin 2019, le Vietnam comptait plus de 30.000 établissements d'hébergement. La compétitivité du tourisme national a augmenté de 12 places par rapport à 2015 avec de nombreux prix nationaux et internationaux. Le Vietnam s'est classé au 4e rang du tourisme en Asie du Sud-Est, dans le top 10 des pays touristiques à la croissance la plus rapide en Asie et dans le monde.

"2020 est une année très difficile pour le tourisme dans le monde et au Vietnam", a déclaré M. Thien.

Concernant les solutions pour faire du tourisme un secteur économique clé, M. Thien a souligné la nécessité de se concentrer sur le développement des ressources humaines et des infrastructures aéroportuaires, d'augmenter la publicité et la promotion, de renouveler la politique sur les visas, de restructurer l'industrie du tourisme, de renforcer la gestion des sites...

CPV