Photo d'illustration (source: NDEL)

 

Selon le ministre Nguyen Van The, les services interprovinciaux de passagers par route seront limités à 40% de la capacité pendant les dix premiers jours suivant l'entrée en vigueur du plan.

Le plafond sera porté à 60% et 80% dans les deuxième et troisième étapes avant que les services normaux ne reprennent à pleine capacité.

Pour les services ferroviaires et aériens, la première phase sera limitée à 50% des capacités, puis passera à 70% avant d'être entièrement rétablie.

Les chauffeurs et les autres membres du personnel devront avoir été vaccinés avec au moins une dose, et ce depuis au moins 14 jours, ils devront avoir des certificats de tests négatifs.

En vertu du projet, les services de transport de passagers ne seront pas autorisés dans les zones où la directive no. 16 du Premier ministre est en place, tandis que les services dans les localités où des restrictions moins strictes sont en place seront autorisés mais avec une capacité réduite.

Les passagers et les conducteurs sont tenus de suivre les directives "5K" du ministère de la Santé, mais doivent être complètement vaccinés depuis au moins 14 jours.

Ceux qui ne sont pas vaccinés ou qui ont reçu une seule dose devront présenter des certificats de tests négatifs dans les 72 heures.

La réglementation sera finalisée et mise en œuvre de manière cohérente dans tout le pays après avoir recueilli les avis des ministères concernés et des responsables locaux.

CPV