Quelques photos.

Lorsque le lac s'assèche et que le cours d'eau se rétrécit, des habitants laissent sortir les canards pour manger les algues vertes à la surface du lac. (Photo: NDEL)

 

Des pirogues de pêche sur le lac Tri An ancrées dans la zone de Ben Nom, créant une scène poétique. (Photo: NDEL)

 

Il est plus facile de pêcher pendant la saison sèche. (Photo: NDEL)

 

Quand le lac s'assèche, il n'y a que quelques petites flaques d'eau, des pêcheurs n'ont qu'à se pencher pour attraper du poisson. (Photo: NDEL)

 

Le fond du lac crée un vert pâturage que le bétail affectionne. (Photo: NDEL)

 

Des bovins se rendent dans les bassins profonds restants de Ben Nom pour boire et se baigner dans l'eau fraîche. (Photo: NDEL)

 

Selon la population locale, ces marques rondes sont des cratères de bombes, vestige laissé par les guerres du passé. (Photo: NDEL)

 

L'aube à Ben Nom à la saison sèche. (Photo: NDEL)

 

Coucher de soleil à Ben Nom. (Photo: NDEL)

 

Des zones arides de Ben Nom sont pleines de taches dues à la pollution. (Photo: NDEL)

 

Photo: NDEL

 

Photo: NDEL

 

Ben Nom a une beauté incroyable pendant la saison sèche. (Photo: NDEL)
CPV