Ce temple est associé à la légende du roi Ly Cong Uan qui déplaça il y a plus de mille ans la capitale de Hoa Lu (actuelle province de Ninh Binh) à Thang Long (aujourd'hui Hanoi). Des légendes racontent qu'un chien naquit dans le village de Dinh Bang, dans la province de Bac Ninh, avec de nombreuses tâches formant les mots "fils de Dieu". Cela fut interprété comme une prédiction selon laquelle le roi Ly Cong Uan monterait sur le trône, car il était né l'année du chien. Le roi construisit alors un temple et le nomma Cau Nhi (chiot) ou Thuy Trung Tien. (Photo: VNA)

 

La légende raconte également qu'au moment où le roi ne réussit pas à construire la citadelle de Thang Long, il rêva d'une chienne et de son chiot traversant le fleuve Rouge jusqu'à Thang Long, puis  qui coururent vers la montagne Nung (maintenant rue Hoang Hoa Tham). Il les considéra comme des signaux de bon augure et décida de reconstruire la citadelle sur la montagne Nung, qui serait la fondation du palais de Kinh Thien dont il  reste des traces à ce jour. (Photo: VNA)

 

Le roi construisit un temple sur la montagne Nung, nommé Cau Nhi (chiot) ou Thuy Trung Tien pour vénérer les chiens comme des génies. Cependant, le temple fut ensuite transféré au lac Truc Bach après le déplacement de la capitale à Hué. (Photo: VNA)

 

Une stèle de pierre à l'intérieur du temple. Au fil des siècles, le culte des chiens est tombé dans l'oubli, faisant oublier le temple. Comme la population locale a restauré le temple pour vénérer les génies du poisson et de l'eau, il est également appelé Thuy Trung Tien (fée de l'eau). (Photo: VNA)

 

Toutes les statues et objets en bronze du temple ont été coulés par des artisans du village de Ngu Xa. (Photo: VNA)

 

Le temple est typique des pagodes du Vietnam, avec un toit incurvé en forme de dragon. (Photo: VNA)
CPV