La JICA aide le Vietnam à concrétiser son engagement de zéro émission nette

Lundi, 23/05/2022 15:48
L'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et l'Agence japonaise des sciences et technologies (JST) ont coopéré avec l'Université des sciences et technologies de Hanoï et l'Université de technologies de Nagaoka (Japon) pour organiser le 19 mai à Hanoï une cérémonie de signature du "Projet d'innovation scientifique et technologique du caoutchouc pour le cycle mondial du carbone".

 

Le projet est significatif dans le contexte où le gouvernement vietnamien s'est fermement engagé à atteindre l'objectif de zéro émission nette d'ici 2050. Photo : hanoimoi.com.vn

Il s'agit d'un projet utilisant l'aide publique au développement (APD)  du Japon par le biais du Partenariat de recherche scientifique et technologique pour le développement durable (SATREPS) mis en œuvre par la JICA et la JST.

Mis en œuvre par l'Université des sciences et technologies de Hanoï et l'Université de technologies de Nagaoka de 2022 à 2027, le projet se concentre notamment sur le développement de technologies avancées pour établir un processus d'envergure de production de caoutchouc naturel exempt de protéine.

En outre, il vise à développer de nouvelles technologies pour la biodégradation des produits en caoutchouc, des technologies à faibles émissions et des systèmes de traitement des eaux usées  pour aider à récupérer les ressources naturelles dans la production de caoutchouc.

Selon le chef du groupe de recherche japonais, le professeur Yamaguchi Takashi, ce projet vise à créer des produits durables pour remplacer le plastique à partir de caoutchouc naturel, utilisables dans l'industrie, le textile, les chaussures et la construction.

Pour sa part, le représentant en chef du bureau de la JICA au Vietnam, Shimizu Akira, s'est déclaré convaincu que ce projet serait un exemple typique de coopération entre des instituts de recherche japonais et vietnamien pour développer de nouvelles technologies, des produits durables contribuant à réduire des émissions de gaz à effet de serre.

Le professeur associé Huynh Dang Chinh, vice-recteur de l'Université des sciences et technologies de Hanoï, a estimé que ce projet contribuerait à améliorer l'innovation et la créativité dans la recherche scientifique et technologique, portant sur le caoutchouc naturel en particulier, aidant le Vietnam à surmonter ses nouveaux défis dont l'objectif de zéro émission nette d'ici 2050.

CPV/VNA
  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation