Technologie spatiale: le Vietnam maîtrise le «jeu» avec ses propres produits

Jeudi, 30/09/2021 21:28
L'Académie des sciences et des technologies du Vietnam a organisé le 27 septembre une conférence pour résumer le Programme national des sciences et des technologies sur la technologie spatiale pour la période 2016-2020.

 

Satellite NanoDragon. Photo : VNA

Prof. Dr. Doan Minh Chung, directeur du programme, a déclaré qu'au cours des 5 dernières années, 38 projets scientifiques et technologiques liés à la technologie spatiale ont été approuvés pour une mise en œuvre avec un budget total de 236,5 milliards de dongs.

Parmi eux figure le projet « Rechercher, concevoir et fabriquer un échantillon d’une fusées-sondes pour apporter du matériel scientifique dans l’espace pour tester et collecter des données atmosphériques » de l'Académie technique militaire du ministère de la Défense pour la période 2018 -2020.

Grâce à la technologie satellitaire, le projet "Recherche, conception, fabrication, lancement et exploitation de micro-satellites nanométrique", présidé par le Centre national des satellites du Vietnam, a achevé la fabrication du satellite NanoDragon.

NanoDragon, pesant environ 4 kilogrammes, a été transporté de l’aéroport international de Nôi Bài, à Hanoi, à l’aéroport international de Narita, au Japon, le 11 août. Le satellite a ensuite été transféré sur le site de lancement du centre spatial d’Uchinoura, dans la préfecture de Kagoshima, pour être remis à l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA).

Prof. Dr. Doan Minh Chung, directeur du Programme national des sciences et des technologies sur la technologie spatiale pour la période 2016-2020. Photo : VNA


NanoDragon, est le résultat du projet "Nano-class satellite development, launch and trial operation", s’inscrit dans le cadre du Programme national des sciences et des technologies sur la technologie spatiale pour la période 2016-2020. NanoDragon devrait opérer sur une orbite héliosynchrone à une altitude d’environ 560 km. Ce satellite est conçu pour intégrer un système d’identification automatique (AIS) utilisé pour le suivi et la surveillance des navires en mer.

Il utilisera également un dispositif d’imagerie optique afin de vérifier la qualité du contrôleur de positionnement du satellite pendant son fonctionnement en orbite.

S'exprimant à la conférence, le vice-ministre des Sciences et des Technologies Bui The Duy a déclaré que la technologie spatiale était la plus haute technologie. Le Vietnam n'est pas un pays leader au monde, même en termes de potentiel économique et de sciences et technologies, mais « nous avons réussi à développer la technologie spatiale, à recevoir et à mettre en pratique la technologie la plus récente au monde pour enfin sortir nos propres produits. ».

Présent à la conférence, le professeur agrégé, le Dr Chu Hoang Ha, vice-président de l'Académie des sciences et des technologies du Vietnam, a souligné que le ministère des Sciences et des Technologies et l’académie élaboraient un programme de coopération pour la période 2021-2025, avec l’accent mis sur la mise en œuvre du programme de sciences et technologies spatiales. Il s’est déclaré confiant en le succès de cette coopération.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation