Des pistes pour développer un marché du travail souple, durable et efficace

Lundi, 19/09/2022 15:22
Des délégués au Forum socio-économique du Vietnam 2022, ouvert dimanche 18 septembre à Hanoi, ont proposé des pistes de réflexion pour une bonne exécution des politiques de soutien aux entreprises et aux employés et un développement durable du marché du travail.
leftcenterrightdel
Vue d'un séminaire dans le cadre du Forum socio-économique du Vietnam 2022. Photo: VNA 

En marge du forum sur le thème "Renforcer les fondements macroéconomiques, promouvoir la reprise et le développement durables", ils ont souligné la signification de cette édition qui inclut dans son agenda l’économie et le social, et non pas uniquement l’économie.

Cela reflète le point de vue du Parti et de l’Etat, selon lequel le développement économique doit aller de pair avec le progrès et l’équité sociale, a expliqué l’ancien vice-président de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, Bui Sy Loi.

Les effets de la crise du nouveau coronavirus sur le monde du travail se traduisent par une hausse du chômage, du sous-emploi local, diminué les revenus des travailleurs et des entreprises, a-t-il indiqué.

Les causes sont à rechercher dans le mécanisme et la méthode de gestion des ressources humaines, la qualité des ressources humaines, la formation de la main-d’œuvre aux nouvelles compétences, aux nouveaux métiers du monde post Covid-19, l’assurance de la sécurité sociale, y compris la question du logement.

Le principal goulot d’étranglement est la faible qualité des ressources humaines. Il est donc nécessaire de se concentrer sur le développement d’un marché du travail flexible, durable, intégré et efficace, a-t-il déclaré.

Pour l’Assemblée nationale, en tant qu’organe de surveillance et législatif, elle devrait se concentrer sur le perfectionnement des institutions, des mécanismes et des politiques afin que le fonctionnement du marché du travail et de l’économie puisse répondre avec souplesse aux impacts sociaux comme le Covid-19, a-t-il estimé.

Bui Sy Loi a souligné que le développement économique doit être associé à l’assurance de la sécurité sociale, des services sociaux essentiels, y compris au moins le logement social. Actuellement, le logement social n’atteint que 41% des objectifs de la stratégie de développement du logement à l’horizon 2020.

La Résolution n°43/2022/QH15 de l’Assemblée nationale sur les politiques budgétaires et monétaires a été promulguée pour soutenir le Programme de redressement et de développement socio-économique, a indiqué le délégué Pham Trong Nghia, de la province de Lang Son (Nord).

Le volet social en représente environ 53.000 milliards de dôngs, ou 15% des fonds pour les politiques de redressement socio-économique, a-t-il dit, notant que les résultats de la mise en œuvre des politiques sociales dans ce programme ont atteint des résultats escomptés. 
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation