Environ 6.500 greffes d'organes réalisées dans tout le pays en 30 ans

Mardi, 09/08/2022 15:18
Environ 6.500 greffes d'organes ont été réalisées au Vietnam depuis la première en 1992, démontrant de grands efforts de l'ensemble du secteur de la santé mais encore modestes par rapport à d'autres pays, a déclaré un responsable.
leftcenterrightdel
Un cas de greffe d'organe effectué au Vietnam. Photo: Vnexpress 

A l'heure actuelle, 95% des greffes d'organes au Vietnam sont réalisées à partir de donneurs vivants, seulement 5% des greffes à partir de donneurs en état de mort cérébrale, ce qui va complètement à l'encontre de la tendance mondiale alors que dans de nombreux pays, la majorité des greffes d'organes proviennent de donneurs en état de mort cérébrale.

C'est une difficulté et un défi à relever dans les temps à venir,  a déclaré le professeur associé Dong Van Hê, directeur adjoint de l'hôpital de l'amitié Viêt-Duc (Vietnam - Allemagne) à Hanoi et directeur du Centre national de coordination des greffes d'organes humains lors d'une cérémonie annonçant la décision sur la nomination du directeur du centre le 8 août.

Jusqu’à maintenant, près de 50.000 personnes sont inscrites pour donner leurs organes après décès ou mort cérébrale, a ajouté le professeur associé Dông Van Hê.

Au Vietnam, environ 10 personnes meurent chaque jour en attendant une greffe d'organe. Pendant ce temps, il est inquiétant que moins de 30 % des médecins et 20 % des infirmières aient acquis une compréhension suffisante de la mort cérébrale, et beaucoup n'ont aucune connaissance à ce sujet.

Ce sont des défis qui doivent être relevés dans les temps à venir, et le système de 22 centres de transplantation d'organes ainsi que les hôpitaux du pays doivent apporter des changements pour encourager les dons d'organes en état de mort cérébrale, a-t-il déclaré.

Le pays compte 1.500 hôpitaux, dont environ 300 sont également des lieux de traitement des patients atteints de lésions cérébrales traumatiques, a fait savoir le professeur associé Dông Van Hê.

Chaque hôpital n'a qu'à diagnostiquer et conseiller à un patient en état de mort cérébrale de faire un don de tissu d'organe humain, dans un an, il y aura environ 300 donneurs. Chaque année, s'il se porte bien dans ces 300 hôpitaux avec 4 à 5 donneurs, le Vietnam fera de 4.000 à 5.000 greffes d'organes par an, a insisté cet expert.

Le Vietnam, qui compte 22 centres de transplantation d'organes, a fait de grands progrès dans les techniques de transplantation de tissus et d'organes.
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation