Journée internationale de la biodiversité: agir ensemble pour restaurer les écosystèmes

Lundi, 23/05/2022 15:27
La Journée internationale de la Biodiversité en 2022 (22 mai) a été lancée par les Nations Unies sur le thème "Bâtir un avenir commun pour toutes les formes de vie".
 Réserve naturelle de Van Long dans la province de Ninh Binh. Photo: dulich24

 

La Journée internationale de la Biodiversité en 2022 (22 mai) a été lancée par les Nations Unies sur le thème "Bâtir un avenir commun pour toutes les formes de vie", en vue de créer une motivation d'agir ensemble pour construire un avenir commun, en prenant des solutions de la nature pour résoudre les problèmes de changement climatique, de santé et de sécurité alimentaire.

Le Vietnam compte actuellement 173 aires protégées couvrant une superficie totale de plus de 2,5 millions d'hectares, dont 33 parcs nationaux, 66 réserves naturelles, 18 aires protégées (espèces et habitats). En particulier, neuf sites ont rejoint le Réseau mondial des réserves de biosphère, trois inscrits au patrimoine naturel mondial, neuf reconnus comme sites Ramsar du monde (zones humides d'importance internationale) et 10 comme Parcs du patrimoine de l'ASEAN.

Le Vietnam est  l'un des pays les plus riches en biodiversité avec environ 7.500 micro-organismes, 20.000 espèces végétales terrestres et aquatiques, 10.500 espèces animales terrestres, etc. Cependant, ces dernières années, cette biodiversité s'est érodée en raison des pressions du changement climatique et surtout des activités anthropiques.

Le 28 janvier 2022, le gouvernement a rendu public une décision approuvant la stratégie nationale de la biodiversité à l'horizon 2030 avec vision pour 2050.

Photo d'illustration/tainguyenmoitruong

La stratégie définit des objectifs à l'horizon 2030, notamment l’augmentation de la superficie des aires protégées, la restauration et la garantie de l'intégrité et de la connectivité, la protection et l’utilisation durable de la biodiversité afin de contribuer au développement socio-économique dans le sens d'une économie verte s'adaptant activement au changement climatique.

Plus précisément, le gouvernement compte augmenter la superficie des aires protégées pour la porter à 9 % de la superficie terrestre du pays et les aires marines et côtières protégées de 3 à 5 % de la superficie totale du domaine maritime. Le taux de couverture forestière devra se maintenir à 42-43% et au moins 20% de la superficie des écosystèmes dégradés sera restaurée.

Le gouvernement accorde également la priorité à la conservation des espèces végétales et animales en particulier espèces rares et précieuses menacées. D'ici 2050, les grands écosystèmes naturels, les espèces menacées et les ressources génétiques précieuses et rares devront avoir été restaurés et efficacement préservés.

La stratégie définit des tâches clés telles que l'intensification de la conservation et de la restauration de la biodiversité, la conservation des espèces sauvages menacées, l'intensification de la conservation des ressources génétiques et le contrôle des activités humaines qui porteraient atteinte à la biodiversité... 

CPV/VNA
  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation