La 15e Assemblée nationale ouvrira sa 3e session le 23 mai

Samedi, 21/05/2022 15:19
La 15e Assemblée nationale inaugurera sa 3e session le 23 mai à Hanoi, appelée à examiner et à voter cinq projets de loi et trois projets de résolution et à se prononcer sur six autres projets de loi.

L’Assemblée nationale de la 15e législature clôture sa 2e session

La 15e Assemblée nationale se réunit sur quatre contenus majeurs

Clôture de la première session de la 15e Assemblée nationale

Lors de la conférence de presse. Photo: suckhoedoisong

La 15e Assemblée nationale inaugurera sa 3e session le 23 mai à Hanoi, appelée à examiner et à voter cinq projets de loi et trois projets de résolution et à se prononcer sur six autres projets de loi, a annoncé vendredi 20 mai à la presse le vice-président de l’Office de l’Assemblée nationale Vu Minh Tuân.

Les députés devront examiner et adopter la Loi sur la police mobile, la Loi sur le cinéma (modifiée), la Loi sur les activités d’assurance (modifiée), la Loi sur l’émulation et la récompense (modifiée), la Loi modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi sur la propriété intellectuelle.

Ils en feront de même avec la Résolution sur le pilotage du modèle d’organisation des activités de travail, d’orientation professionnelle et de formation professionnelle pour les détenus en dehors des établissements pénitentiaires ; la Résolution sur le programme de construction des lois et des ordonnances pour 2023, ajustant le programme de construction des lois et des ordonnances pour 2022 ; la Résolution sur le pilotage de certains mécanismes et politiques spécifiques pour le développement de la province de Khanh Hoa.

Les députés devront également se pencher et donner leurs avis sur la Loi sur le pétrole (modifiée), la Loi sur la prévention et la lutte contre la violence domestique (modifiée), la Loi sur l’inspection (modifiée), la Loi sur la mise en œuvre de la démocratie à la base, la Loi modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi sur les radiofréquences, et la Loi sur l’examen et le traitement médicaux (modifiée).

En outre, l’Assemblée nationale passera une bonne partie de son temps à examiner les questions socio-économiques, le budget de l’État, la surveillance et d’autres questions importantes. 

Elle exercera sa surveillance suprême de l’application des politiques et des lois sur le travail de planification depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur la planification, le 1er  janvier 2019 ; examiner et adopter les résolutions sur le programme de surveillance et créer ses missions de surveillance thématique pour 2023.

L’Assemblée nationale organisera également une séance de questions-réponses de deux jours et demi au cours de laquelle un vice-Premier ministre et les ministres et chefs des branches monteront au créneau pour répondre aux interpellations des députés./.


CPV/VNA
  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation