Le Vietnam s’efforce de réduire la pauvreté dans les zones montagneuses et reculées

Dimanche, 13/02/2022 10:32
La création de moyens de subsistance durables pour aider les minorités ethniques dans les zones montagneuses et frontalières à réduire la pauvreté et à développer l'économie locale est une politique cohérente du Parti et de l'État.

Le Vietnam s’efforce de reduire la pauvrete dans les zones montagneuses et reculees hinh anh 2

Photo: VNA

Le taux de pauvreté national était ramené à 2,75% en 2020 contre 3,75% en 2019 et 58,1% en 1993. La pauvreté a reculé le plus rapidement, respectivement de 40,66% et 39,96% dans les districts de Si Ma Cai et Muong Khuong de la province de Lào Cai (Nord), de 34,51% dans le district de Mu Cang Chai de la province de Yên Bai (Nord), et de 33,52% dans le district de Nam Trà My de la province de Quang Nam (Centre).

Pendant la période 2016-2020, le Vietnam a fait face à de nombreuses catastrophes naturelles et épidémies, notamment le Covid-19. Cependant, l’Assemblée nationale et le gouvernement ont consacré 21% du budget de l’Etat pour garantir le bien-être social, soit le taux le plus élevé au sein de l’ASEAN.

En octobre 2021, le Premier ministre Pham Minh Chinh a approuvé le Programme cible national de développement socio-économique des zones montagneuses et peuplées de minorités ethniques pour la période 2021-2030 dont la première phase sera mise en œuvre entre 2021 et 2025.

Par la suite, le chef du gouvernement a approuvé la politique d’investissement du Programme cible national de réduction durable de la pauvreté pour la période 2021-2025, doté d’un budget d’au moins 75.000 milliards de dôngs.

L’adoption de ce programme réaffirme que le Parti et l’État accordent toujours la priorité aux politiques liées aux minorités ethniques, a déclaré le vice-Premier ministre permanent Pham Binh Minh.

L’objectif est de maintenir une réduction de plus de 3% par an du taux de ménages démunis issus de minorités ethniques, d’aider 30% des districts pauvres et 30% des communes en difficulté particulière, notamment dans les zones côtières et insulaires, à sortir de la pauvreté, et de réduire de 4 à 5% par an le taux de ménages démunis dans les districts pauvres.

Nous nous concentreront sur l’amélioration des moyens de subsistance des personnes démunies et le développement des infrastructures dans les zones côtières et insulaires, a déclaré le président du Bureau national pour la réduction de la pauvreté, Tô Duc.

Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung a souligné que le travail de réduction de la pauvreté pendant la période 2021-2025 nécessitait des investissements adéquats pour améliorer le niveau de vie de la population et accroître son accès aux services sociaux de base.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation