Mobilisation de tous les acteurs pour la scolarisation de base en zone de montagne

Vendredi, 23/09/2022 11:35
Ces dernières années, afin de s'assurer que les élèves bénéficient d'une éducation de meilleure qualité, de nombreuses localités en zone de montagne ont préconisé de rassembler les élèves dans les petites classes des villages pour qu’ils se rassemblent dans une école principale sur le modèle de l’internat.

Créer un environnement d'apprentissage sécuritaire pour les élèves des zones montagneuses

Renforcer les politiques en faveur des minorités ethniques dans les zones montagneuses

leftcenterrightdel
 Pour être scolarisés, les enfants vivant en zone de montagne doivent relever des défis particuliers. Photo: VTV

La maison est à 5-6 km de l'école, voire à plus de 20 km, le chemin est extrêmement difficile. De nombreux enfants, dès l'âge de 6 ans, commencent leurs études loin de chez eux. Ils peuvent rentrer chez eux tous les week-ends, mais certains doivent parfois attendre un mois.

Actuellement, dans l’ensemble du pays, plus de 88.500 élèves du primaire doivent aller à l’école-internat loin de chez eux. Là, ils reçoivent gratuitement 3 repas, des livres et des fournitures scolaires. Les enfants de la 1ère année scolaire sont également soignés et lavés par leurs enseignants. Cependant, outre les nombreux avantages en termes de logement et d'études, il est impossible d'ignorer les problèmes psychologiques des enfants devant vivre loin de leur famille.

La séparation parentale est considérée par l'Organisation mondiale de la santé comme l'un des traumatismes précoces et des événements négatifs de l'enfance. Si elle dure longtemps, les enfants seront plus susceptibles de développer des troubles anxieux et une dépression à l'âge adulte.

leftcenterrightdel
 De nombreux enfants, dès l'âge de 6 ans, commencent leurs études loin de chez eux. Photo: VTV

Alors, comment peuvent-ils équilibrer leurs intérêts, entre aller à l'école-internat et rester avec leur famille?

Actuellement, le secteur de l'éducation propose d'avoir des enseignants formés à la psychologie pour accompagner les enfants. À long terme, il faudra mettre en œuvre des mesures telles que construction de zones résidentielles concentrées, d'écoles à proximité de leur domicile afin que les élèves puissent être proches de leurs parents.

Pour être scolarisés, les enfants vivant en zone de montagne doivent relever des défis particuliers. Des politiques de soutien de l'État ainsi que l’accompagnement de toute la communauté sont nécessaires, afin que leur parcours scolaire soit lancé sur de bons rails.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation