Renforcement de la gestion des déchets plastiques au Vietnam

Mercredi, 18/08/2021 12:11
De nombreux experts estiment que l'un des problèmes actuels en suspens est que la gestion des produits en plastique jetables et des sacs plastiques difficiles à décomposer n'a pas répondu aux exigences, tandis que l’accroissement d’année en année du volume des déchets plastiques impacte de plus en plus négativement l’environnement.

Recherche de solutions pour traiter les déchets plastiques en mer de l’Asie orientale

La gestion des déchets plastiques marins pour la préservation de la biodiversité

Le Vietnam s'efforcera de réduire de 75% les déchets plastiques en mer d'ici 2030

Les modèles d’innovation contre les déchets plastiques se multiplient

Photo d'illustration: vasi.gov.vn

Au Vietnam, environ 2.000 entreprises sont spécialisées dans la fabrication de produits plastiques, avec une production annuelle de 4 millions de tonnes par an. Près de la moitié de ces produits sont des plastiques à usage unique.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a approuvé en juillet dernier le Projet de renforcement de la gestion des déchets plastiques au Vietnam afin de parfaire les mécanismes, politiques et lois sur la gestion de ceux-ci, la production et la consommation de sacs et produits plastiques non biodégradables à usage unique.

Le projet vise à atteindre l'objectif  d'ici 2025 que les centres commerciaux et les supermarchés utiliseront tous des sacs en plastique et des emballages respectueux de l'environnement ; que 100% des centres de villégiature, sites touristiques, hébergements touristiques et autres établissements de services touristiques le long de la côte n'utiliseront plus de produits en plastique jetables et de sacs en plastique difficiles à décomposer.

Le projet vise aussi à assurer la collecte, la réutilisation, le recyclage et le traitement de 85% des déchets plastiques générés ; réduire de 50% les déchets plastiques dans les mers et les océans ; réduire progressivement la production et l'utilisation de sacs en plastique difficiles à décomposer et de produits en plastique jetables dans la vie quotidienne.

Le projet vise à réduire de 50% les déchets plastiques dans les mers et les océans. Photo: baodautu.vn


D’ici 2026, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement mettra en œuvre de nombreuses mesures pour renforcer la gestion des déchets plastiques.

Ces derniers temps, la plupart des localités ont connu des changements drastiques dans les méthodes de production et les habitudes d'utilisation de produits en plastique à usage unique et de sacs en plastique non biodégradables, avec des produits et emballages respectueux de l'environnement dans l'usage quotidien des personnes.

Dans les grandes villes et provinces, la plupart des supermarchés se sont engagés à ne pas utiliser de sacs plastiques comme Co.op mart Vietnam, supermarché Big C à Da Nang, Big C Hanoi... et à utiliser comme emballage des feuilles de bananier.

Un certain nombre de compagnies aériennes se sont également engagées dans un plan d'utilisation de produits respectueux de l'environnement sur leurs vols. De nombreuses organisations et unités privées à travers le pays ont mobilisé des personnes pour échanger des bouteilles en plastique contre des arbres. De nombreux magasins de boissons ne servent pas de pailles en plastique, mais utilisent des pailles en papier, des gobelets réutilisables, etc. 

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation