Warburg Pincus: "nous attendons un avenir radieux au Vietnam"

Dimanche, 10/07/2022 09:11
Charles Kaye, directeur général mondial de Warburg Pincus, a apprécié les efforts du gouvernement vietnamien dans l’attrait des investissements étrangers et partagé sa stratégie d'investissement à long terme au Vietnam avec le journal Dautu.
leftcenterrightdel
Le directeur général mondial de Warburg Pincus, Charles Kaye lors de la rencontre avec le Premier ministre Pham Minh Chinh. Photo: VNA

Warburg Pincus, plus grand fonds d'investissement mondial de capital-investissement au Vietnam avec plus de 1,5 milliard de dollars de capital engagé, a placé de grandes attentes sur le marché vietnamien pour ses activités à venir.
 
"Récemment, j'ai eu l'occasion de rencontrer le Premier ministre Pham Minh Chinh à New York, dans le cadre de sa visite aux États-Unis.
 
Après que le Premier ministre ait mentionné les priorités économiques du Vietnam, il m'a posé une question courte et concise: "Quelles caractéristiques recherchez-vous dans un pays où vous envisagez d'investir ?". Ma réponse a couvert tous les facteurs principaux que je recherche dans n'importe quel marché, à savoir esprit d'entreprise positif, conditions macroéconomiques stables et infrastructures solides".
 
Selon Charles Kaye, "en se réformant pour surmonter ses défis, le Vietnam est prêt pour une transformation puissante afin de renforcer sa position de modèle économique exemplaire pour les autres pays de la région et du monde".
 
"Warburg Pincus est très chanceux d'avoir l'opportunité de travailler avec de talentueux entrepreneurs vietnamiens, des partenaires qui nous ont aidés à développer des marques leaders au Vietnam dans le domaine de l'immobilier et de l'hôtellerie, de la logistique, des paiements numériques et de la banque".
 
"Avec les investissements à long terme, nous recherchons des opportunités dans des pays dotés de politiques macroéconomiques stables et de fortes perspectives de croissance. Le Vietnam est en très bonne position à cet égard".
 
"Ces dernières décennies, l'économie vietnamienne a largement bénéficié de politiques monétaires et fiscales prudentes et a adopté des stratégies rapides et appropriées pour s'adapter à la pandémie ces deux dernières années".
 
"Alors que de plus en plus d'entreprises mondiales cherchent à diversifier leurs chaînes d'approvisionnement suite à la perturbation causée par la pandémie, le Vietnam est en passe de devenir une destination privilégiée. Une approche équilibrée, cohérente avec la réalité dans l'élaboration des stratégies socio-économiques, ainsi qu'une structure démographique appropriée ont placé le pays dans une position de force pour poursuivre sa croissance économique".
 
"Nous apprécions aussi la volonté des décideurs politiques d'engager un dialogue et d'écouter nos préoccupations… Nous sommes convaincus que le cadre politique peut être encore amélioré pour attirer davantage d'investissements dans les secteurs de l'hôtellerie et de la finance".
 
"Avec un gouvernement déterminé à faciliter nos activités, nous sommes optimistes et confiants en notre avenir radieux dans ce pays", a conclu Charles Kaye./.

 
CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation