Photo: VNA

Cet événement, faisant partie de la 24e conférence des ministres responsables des PME de l’APEC, tenue dans la mégapole du Sud du 10 au 15 septembre, a vu la participation d’une centaine de délégués venus des 21 économies membres de l’APEC, d'experts financiers d'organisations financières et économiques dans le monde.

S’exprimant à ce forum, Nguyen Hoa Cuong, président du groupe de travail des PME de l'APEC, directeur adjoint  du Département de développement des entreprises, relevant du ministère vietnamien du Plan et de l'Investissement, a déclaré que les PME constituaient la force motrice de l'économie nationale et qu'elles s'impliquaient activement dans la chaîne de valeur mondiale.

Chaque pays doit avoir des politiques prioritaires pour développer les PME et créer des emplois aux travailleurs, améliorer la compétitivité des entreprises, les aider à participer à la chaîne de valeur mondiale via la libéralisation du commerce transfrontalier.

Les sources traditionnelles de financement pour les PME ont été des banques. En réalité, c’est très difficile pour les PME d'accéder à cette source parce que dans la plupart des pays en développement de la région, ils n'ont pas d'infrastructure financière, a exprimé Julius Ceasar Parrenas, coordinateur du Forum financier du Conseil consultatif des entreprises de l'APEC.

Un sondage sur les entreprises effectué par la Banque mondiale en 2015 a indiqué que 57% des PME n'ont pas accès aux prêts des institutions financières formelles.

Mme Le Thi Kim Xuan, cheffe du bureau de représentation de l'Association des banques du Vietnam à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que dans certaines autres économies, les PME pourraient chercher des financements à partir de fonds monétaires et du marché boursier, en dehors des banques. Au Vietnam, le financement des PME provient principalement des banques nationales avec un taux d'intérêt élevé.

Cette experte a suggéré qu'afin de renforcer leur accès aux sources de fonds, les PME locales devraient concevoir des stratégies commerciales efficaces à long terme et soumettre des rapports financiers. Elle a noté que les entreprises locales doivent également améliorer leurs capacités de gestion conformément aux réglementations et aux pratiques internationales du Vietnam.

L'application des technologies joue un rôle majeur dans la promotion des PME et l'amélioration de leur gestion, en assurant leur fonctionnement et leur flux de produits dans l'économie numérique, a-t-elle ajouté.

Les PME représentent plus de 97% de toutes les entreprises et emploient plus de la moitié de la main-d'œuvre dans les économies de l'APEC. Elles contribuent de manière significative à la croissance économique, entre 20% et 50% du PIB dans la plupart des économies de l'APEC. Cependant, elles représentent seulement 35% ou moins des exportations directes.

Créée en 1989, l'APEC comprend 21 économies. Au Vietnam, les PME emploient plus de 50% de la population active et contribuent à plus de 40% du PIB.

CPV/VNA