Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc et le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte à la cérémonie de signature d'un procès-verbal sur la transition agricole. Photo: VNA

Au cours de sa visite, le Premier ministre Mark Rutte s'est entretenu officiellement avec son homologue Nguyên Xuân Phuc et a eu des entrevues avec le secrétaire général du Parti communiste et président du Vietnam, Nguyen Phu Trong et la présidente de l'Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân.

Lors de l’entretien, les deux dirigeants se sont informés de la situation dans leurs pays respectifs, ont échangé des mesures à promouvoir les relations bilatérales et discuté des  questions internationales et régionales d'intérêt mutuel.

Les deux parties ont exprimé leur satisfaction devant les avancées successives de la coopération bilatérale dans de nombreux domaines allant de la politique à la diplomatie en passant par l'économie, la coopération au développement, les transports, la logistique, l'agriculture, l'adaptation au changement climatique, la gestion et l'utilisation des ressources naturelles, l'éducation, la formation, et l’échange culturel. Conscients de l’importance de la coopération bilatérale tant avec le Vietnam que les Pays-Bas, les deux parties ont décidé de renforcer leurs relations en un partenariat intégral visant à exploiter efficacement leur potentiel de coopération, permettant ainsi aux relations bilatérales de se développer et de s’approfondir davantage dans tous les domaines dans les années à venir.

Les deux parties ont reconnu l'importance des visites mutuelles de haut niveau, notamment la visite officielle du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc aux Pays-Bas en 2017 et cette visite officielle du Premier ministre Mark Rutte au Vietnam, ainsi que des échanges réguliers entre leurs ministères, agences et localités à la promotion des relations bilatérales. Les deux Premiers ministres ont convenu de tenir de nouvelles réunions de haut niveau dans des cadres bilatéraux et multilatéraux, tout en renforçant l'efficacité de leurs divers mécanismes de coopération sectorielle.

Les deux parties se sont félicitées de l'accord de coopération douanière et des autres accords conclus, ainsi que des résultats obtenus lors de la table ronde des entreprises entre le Vietnam et les Pays-Bas tenue à Hanoï en marge de cette visite. Ils se sont également félicités de l'aboutissement des négociations sur l'accord relatif à l'emploi salarié de membres de la famille des membres d'une mission diplomatique et/ou d'un poste consulaire, qui sera signé peu de temps après la visite.

Les deux parties ont souligné leur engagement commun en faveur d'un développement inclusif et durable, conformément au programme des objectifs de développement durable (ODD). Les deux parties réaffirment que cet engagement commun en faveur d'un développement inclusif et durable est le principal pilier du partenariat intégral entre le Vietnam et les Pays-Bas et se félicitent de la contribution responsable d'entreprises, d'instituts d’étude, d'associations et d'ONG, ainsi que des peuples des deux pays, à la réalisation des ODD.

Les deux parties ont réaffirmé que l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne et l'accord de protection des investissements constituaient des cadres importants pour le renforcement des relations économiques, commerciales et en matière d'investissements de manière durable et inclusive entre le Vietnam et l'Union européenne, ainsi qu'entre ces deux pays répondant aux intérêts de toutes les parties et contribuant à la promotion de la libéralisation du commerce international et des objectifs de développement durable. Les deux parties ont également souligné la nécessité et ont exprimé leur ferme soutien à la signature et à la ratification des accords dans les mois à venir, ainsi qu'à leur mise en œuvre rapide, conformément aux exigences procédurales, en vue de la concrétisation de leurs avantages.

Les deux parties ont réaffirmé que leurs partenariats stratégiques sur l'adaptation au changement climatique et la gestion de l'eau, ainsi que sur l'agriculture durable et la sécurité alimentaire avaient été productifs et resteraient des piliers de leur partenariat intégral.

Ils ont salué les résultats de la 7e session du Comité intergouvernemental sur l'adaptation au changement climatique et la gestion de l'eau, ainsi que les orientations de leur coopération, notamment en ce qui concerne le développement durable du delta du Mékong, et ont décidé de collaborer à la coordination et à la mise en œuvre de la Résolution 120, la création du fonds de développement pour le delta du Mékong et l’affaissement des terres. D'autres programmes de soutien et de coopération, notamment les efforts conjoints visant à trouver des solutions éventuelles à l'érosion côtière à Hôi An, à Quang Nam et à la prévention des inondations à Hô Chi Minh-Ville, ont été salués et seront soutenus. Les deux parties ont exprimé leur soutien politique à la Commission mondiale sur l'adaptation.

Les deux parties ont également convenu de maximiser les réalisations du partenariat stratégique pour une agriculture durable et la sécurité alimentaire et ont salué les résultats de la 3e réunion ministérielle sur la mise en œuvre du partenariat stratégique, organisée à l'occasion de cette visite. Ils ont également convenu de mettre en œuvre des programmes de coopération, sur la base de leurs priorités et de leurs atouts, dans des domaines tels que les plantations, l'élevage, la gestion de la sécurité alimentaire, l'agriculture intelligente, l'adaptation au changement climatique, la qualité de l'eau, etc., y compris la coopération pour le développement d'espaces agricoles intelligents et l'amélioration des chaînes de valeur des produits agricoles vietnamiens, l'accent étant mis sur le transfert de technologie et l'assistance de partenaires néerlandais pour stimuler les opportunités commerciales mutuelles. L'agriculture durable et circulaire sera davantage prise en compte dans les programmes de coopération. Les deux parties ont spécifiquement convenu de renforcer leur coopération en matière de remembrement et de coopératives. Ils ont également exprimé leur satisfaction de ce que les Pays-Bas aient été invités en tant qu'invités d'honneur à la Food Expo de Ho Chi Minh-Ville qui s'est tenue du 14 au 17 novembre 2018.

Les deux parties se sont félicitées de la signature du mémorandum d'accord sur la coopération en matière de transition du secteur agricole dans le delta du Mékong entre les deux gouvernements, y compris des connaissances et une expertise de premier rang, provenant notamment de l'Université de Wageningen, en vue de fournir une assistance technique de haute qualité et de démarrer plusieurs projets sur le développement de la chaîne de valeur.

Ils ont souligné le lien qui existe entre la disponibilité de l'eau, la qualité de l'eau et la transition agricole et se sont félicités de la coopération sur la base des deux accords de partenariat stratégique visant à relever ce défi.

Les deux Premiers ministres ont exprimé leur satisfaction devant le fait que le Vietnam et les Pays-Bas ont toujours été leurs partenaires commerciaux et d'investissement importants et ont souligné les immenses potentiels et demandes d'une coopération continue dans de nombreux autres domaines utilisant une approche multipartite, en particulier dans les domaines de l'économie circulaire et de l'agriculture, des énergies renouvelables, la protection de l’environnement, le développement urbain et la construction de villes intelligentes, l’économie de la mer, le transport maritime, la logistique de la construction navale, la gestion des ports et des aéroports, l’aviation, la formation, la recherche et l’enseignement. Ils travailleront ensemble et continueront à partager leurs expériences afin de créer des conditions favorables pour les investissements et les activités commerciales entre leurs entreprises et leurs partenaires.

Ils ont noté avec satisfaction la coopération entre les localités des deux pays ces dernières années et se sont félicitées des liens et des échanges entre Hanoï et Amsterdam, Hô Chi Minh-Ville et Rotterdam ainsi qu'entre leurs autres villes et localités. Les deux parties ont apprécié leurs échanges culturels et artistiques, en particulier ceux qui ont eu lieu en 2018 pour célébrer le 45e anniversaire de leurs relations diplomatiques et qui ont contribué à une meilleure compréhension mutuelle entre les deux peuples. Ils ont également noté avec plaisir les programmes de coopération bilatérale en matière de conservation et de préservation de l'environnement.

Les deux parties ont souligné leurs points de vue communs sur les questions régionales et internationales, ainsi que leur soutien au renforcement de la coopération multilatérale effective, au respect de droit international et à la libéralisation du commerce. Ils ont également exprimé leur volonté de renforcer encore leur collaboration dans le traitement des problèmes mondiaux, notamment la promotion du rôle des Nations Unies pour la paix, la sécurité internationale, le développement durable et la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. Les deux pays ont réaffirmé leur engagement pris à Paris de déployer tous leurs efforts dans le cadre de contributions déterminées au niveau national (CDN) et de renforcer ces efforts dans les années à venir. En outre, ils ont exprimé leur volonté de renforcer la coopération bilatérale, via des échanges d’expériences et l’appui mutuel dans le transfert de technologie pour l’adaptation au changement climatique et la réduction des gaz à effet de serre, afin d’accéder à des fonds pour le climat. Ils renforceront la coopération pour la participation aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Elles ont reconnu l'importance de la promotion de l'état de droit et des droits de l'homme, qui, compte tenu des caractéristiques de chaque pays, sont essentiels au développement durable, à la sécurité et à la stabilité. Ils ont souligné leurs échanges sur la promotion de l'égalité des sexes et la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Le Premier ministre Mark Rutte se réjouit de la coopération future entre les deux parties dans le domaine de l'égalité des droits pour les personnes lesbiennes, gays, transgenres, bisexuelles et intersexuées (LGBTI).

Les deux dirigeants ont exprimé leur soutien aux efforts visant à bâtir une communauté de l'ASEAN forte et prospère et à renforcer encore la coopération entre l'ASEAN et l'Union européenne en vue d'un futur partenariat stratégique. La coopération entre les deux organisations régionales les plus prospères envoie un signal fort en faveur d’un multilatéralisme efficace et de la primauté de droit international, y compris face à des problèmes mondiaux.

Ils ont réaffirmé l'importance de la paix, de la sécurité et de la stabilité en mer Orientale, ainsi que du respect de l'ordre maritime fondé sur le droit international, conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS), y compris la liberté de navigation maritime et aérienne. Les deux parties ont exprimé leur soutien à la mise en œuvre intégrale et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) et aux efforts en cours des pays de l'ASEAN et de la Chine en vue de la conclusion rapide d'un code de conduite en mer Orientale, cela serait pleinement conforme au droit international dans le domaine maritime, tel que reflété dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Toutes les parties doivent régler les différends par des moyens pacifiques, s'abstenir de recourir à la menace ou à la force et s'abstenir de tout acte susceptible d'accroître les tensions ou de compliquer les différends.

Les deux parties ont pour objectif de renforcer la coopération en matière de formation et d'éducation, d'échanges d'experts et d'instituts de recherche des deux pays dans les domaines du droit international, en particulier du Droit de la mer.


CPV/VNA