Tran Thang Nhat, un jeune passionné de photographie, après avoir longtemps expérimenté des styles tels que macro, bokeh ou milky way,  a trouvé un style qui lui convient vraiment, c’est le minimalisme, ou le photographe supprime le maximum de détails pour exprimer son imagination.

"Deux dragons se battent pour gagner une gemme"

"Couleur de Hoi An" – couleurs les plus typiques de l’ancienne cité

Les lignes électriques ont également  inspiré par Thang Nhat avec "Les lignes parallèles se rencontreront à l'infini".

Un oiseau perché sur une branche

"J'ai parlé, le soleil peut-il entendre clairement?"

"Qui a partagé la lune en deux?"

"Nightclub" a été prise en 2019 dans un dortoir étudiant.

"Sun si" est le jeu de mots de l'auteur lorsque le soleil est en position de la note SI en musique. 

"Au milieu de la vie"

"Faute" prise à l'extérieur d'un magasin de la rue Hai Ba Trung (Hanoi)

"Trou de respiration" prise à Da Lat (Lam Dong)

"Une fleur au centre" prise à Da Nang

"Les fenêtres sur le même mur sont-elles nécessairement les mêmes?" est la photo préférée de Thang Nhat.

CPV