Photo d'illustration: VNA


La province compte environ 360.000 hectares de forêts et de zones de culture forestière, ce qui représente 53% de sa superficie.

Dans le district de Bu Dang, le Conseil local de gestion des forêts de protection et des ménages affectés aux forêts, renforcent les patrouilles pour protéger 40.000ha de forêts.

Les résidents locaux, lorsqu’ils vont en forêt pour récolter des légumes sauvages, peuvent provoquer des incendies de forêt, selon le conseil de gestion.

Le conseil de gestion a investi dans davantage de réservoirs d'eau, de pompes, de tuyaux et d'autres outils de lutte anti-incendie.

Le Hung, directeur du conseil de gestion des forêts de protection, a déclaré que le conseil avait installé des hangars temporaires dans les forêts exposées à des risques élevés d'incendie. Ces hangars offrent aussi un lieu de repos aux gardes forestiers.

Le conseil de gestion, en coopération avec les ménages affectés aux forêts et le Conseil de gestion de la forêt protectrice de Nam Cat Tien dans la province voisine de Dak Nong, travaille sans relâche pour prévenir les incendies.

"Pendant la saison sèche, entre janvier et mai, nous devons travailler très dur pour prévenir les incendies", a déclaré Hung.

Le Comité populaire provincial de Binh Phuoc a ordonné aux départements, organes et propriétaires forestiers de travailler en étroite collaboration.

Les personnes qui pénètrent dans les forêts à haut risque d'incendie doivent être strictement gérées, a déclaré le Comité populaire.

Toutes les activités de brûlis dans les forêts doivent être temporairement suspendues, a-t-il ajouté.

CPV