La pagode Vinh Nghiem. Photo: dulichbacgiang.gov.vn

 

Là, les visiteurs seront impressionnés non seulement par l’architecture subtile d’un grand classicisme, ses statues de Bouddha aux valeurs sculpturales anciennes et originales, mais aussi ses plus de 3.000 tablettes de bois précieuses  inscrites par l’UNESCO au registre «Mémoire du monde» de la région Asie-Pacifique depuis 2012.

Selon le Professeur- Historien Le Van Lan, la pagode Vinh Nghiem se trouve dans un emplacement privilégié, mais ce qui est plus important, c'est son âme. Elle mérite d'être le temple ancestral de tous les temples de la secte bouddhiste zen Truc Lam.

La pagode Vinh Nghiem a été construite sous la dynastie des Ly (1010-1028) sous le règne du roi Ly Thai To (1009 - 1028). En 1964, cette pagode a été classée site national et est devenue site national spécial en 2015.

Doan Thi Tuyet Nga, une visiteuse de Hanoï, a révélé : "C'est la première fois que je viens ici. En voyant les statues de Bouddha et des tablettes de bois en han (idéogrammes chinois) et en nôm (idéogrammes vietnamiennes), je suis fier que notre nation ait de si belles pagodes."

Quant à Nguyen Thi Hang, une visiteuse de Hanoï, quand elle vient visiter cette pagode, elle se sent paisible. L'air frais lui rafraîchit et elle se sens détendue. A l’intérieur de la pagode, elle est très impressionnée des statues en bois, notamment celles de la dynastie des Tran (1225 à 1400).

L'un des endroits que les touristes ne peuvent pas manquer est la maison d'archives et d'exposition de 3.050  tablettes de bois.

Cet ensemble de gravures xylographiques de sutras de Bouddha en han (idéogrammes chinois) et en nôm (idéogrammes vietnamiennes) servit à imprimer les sutras de la secte bouddhiste zen Truc Lâm qui existe encore aujourd’hui.

Ces gravures sur bois ont permis aux chercheurs de lever le voile sur certains mystères du passé, comme l'histoire du bouddhisme vietnamien, les sciences et les techniques, la philosophie, la sociologie et la linguistique.

Le vénérable Thich Thanh Vinh, gérant adjoint de la pagode Vinh Nghiem a dit : "La pagode possède une collection de plus de 3.000 gravures sur bois ainsi que de nombreux sutras, essais et journaux intimes dont les valeurs résident dans leur contenu et leurs techniques de sculpture sophistiquées".

La province de Bac Giang est en train d'élaborer un plan global pour la préservation de la pagode Vinh Nghiem.

Ce plan s’intéresse à relier la pagode Vinh Nghiem à d'autres sites historiques et culturels et à des paysages pittoresques de la province de Bac Giang, en particulier  Yen Tu, pour créer une offre  touristique et culturelle diversifiée.

Ce plan devrait contribuer au tourisme local. D’ici 2025, Bac Giang vise 2,5 millions de touristes.

CPV/VNA