Photo : baoquangngai.vn

 
Le vice-président du Comité populaire provincial de Quang Ngai, Dang Ngoc Dung, a souligné que la construction et le développement du géoparc de Ly Son en géoparc mondial de l’UNESCO devrait donner un nouvel élan au développement durable du tourisme local.

A cette occasion, des participants ont présenté un aperçu général du projet, des notions sur le géoparc de l’UNESCO, partagé des résultats d’enquête sur des valeurs patrimoniaux du géoparc de Ly Son et discuté des travaux à faire dans les temps à venir.

Le Docteur Trân Tan Van, directeur dudit institut, a indiqué que cette conférence a offert une opportunité d’échange avec les autorités et les habitants locaux sur des valeurs précieuses du site pour préparer un dossier à être soumis à l’UNESCO et servir l’aménagement du développement durable de la province.

Le Docteur Paul R. Dingwall, membre de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et conseiller de l’UNESCO sur le patrimoine mondial, a souligné le potentiel de faire d’un géoparc élargi un géoparc de l’UNESCO. 

Il a cependant souligné la nécessité de plus de travail dans l’examen, l’évaluation des valeurs culturelles et naturelles, l’élaboration du plan de gestion de la part des dirigeants et de la communauté locaux.

Pour sa part, le secrétaire général du conseil des géoparcs mondiaux de l’UNESCO et secrétaire général du réseau des géoparcs a estimé que Quang Ngai est sur la bonne voie en délimitant clairement ce parc géologique. Il s’est déclaré convaincu que la province soumettra un dossier à l’UNESCO en 2019.

CPV/VNA