Photo: baokhanhhoa.vn

 

Nguyen Van Son, vice-secrétaire du Comité provincial du Parti d’Ha Giang, a souligné que la conférence était une occasion pour la province la plus septentrionale du Nord de présenter ses sites pittoresques, ses valeurs culturelles et ses produits touristiques.

Ha Giang compte 800.000 habitants, dont 90% appartiennent à des minorités ethniques ayant leurs propres cultures et styles de vie. Les plus nombreux sont les Mong, Tay, Dao et Nung. La province attire les touristes par ses immenses rizières en terrasses, ses champs de sarrasin et ses paysages montagneux grandioses. L'un des plus beaux sites de la province est le géoparc mondial de Dong Van Karst, désigné par l'UNESCO comme l'un des 77 sites à la valeur géologique et culturelle importante.

En 2018, Ha Giang a accueilli plus de 1,15 million de visiteurs, dont 250.000 étrangers, totalisant plus de 1.000 milliards dongs de recettes pour le secteur du tourisme local.

Lors de la conférence, les participants ont parlé des caractéristiques naturelles et de la diversité culturelle de la province. Ils ont également mentionné les faiblesses locales, dont le réseau de transport et les infrastructures touristiques peu développés, qui nécessitent des investissements pour un développement futur. Ils ont aussi conseillé à la province de travailler à la préservation des identités culturelles de ses ethnies.

Le vice-président de l’Association du tourisme vietnamien Vu The Binh a recommandé à Ha Giang de tirer profit des recettes culinaires des minorités ethniques locales et plantes médicinales précieuses.

La conférence a vu la signature d’un certain nombre d’accords de coopération entre  organes de gestion du tourisme, entreprises de Ha Giang et leurs homologues des provinces centrales de Khanh Hoa, Phu Yen et Ninh Thuan, entre autres.

CPV