Les gens font la longue queue en ordre pour entrer dans le mausolée avec un sentiment de respect et de reconnaissance à l’égard du grand dirigeant vietnamien. Photo : VNA

 

Pendant les visites, le conseil suivra sérieusement les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie du nouveau coronavirus conformément aux nouvelles conditions normales.

Le 2 septembre 1969, le Président Ho Chi Minh quittait ce monde. Forts de la vénération infinie pour le plus grand leader que la nation est portée, mais aussi pour satisfaire l’aspiration du peuple, le Parti et l’Etat ont décidé de momifier sa dépouille mortelle et de construire son mausolée.

Le mausolée de granit est devenu un monument important de la capitale vietnamienne et fait partie intégrante de l’histoire politique et sociale du Vietnam.

Le monde entier connaît le Président Hô Chi Minh comme héros de l’indépendance nationale, éminent homme de culture, ou encore grand penseur, théoricien hors pair, grand poète de la nation, grand journaliste révolutionnaire, stratège génial et diplomate exemplaire. 

CPV/VNA