La 15e réunion du Comité de pilotage de la coopération bilatérale Vietnam - Chine

Vendredi, 01/12/2023 23:30
La 15e réunion du Comité de pilotage de coopération bilatérale Vietnam - Chine s'est tenue le 1er décembre à Hanoï, sous la co-présidence du vice-Premier ministre vietnamien Trân Luu Quang et du membre du Bureau politique, chef du Bureau de la Commission des relations extérieures du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

La 14e réunion du Comité de pilotage de la coopération bilatérale Vietnam-Chine

leftcenterrightdel
Lors de la 15e réunion du Comité de pilotage de la coopération bilatérale Vietnam - Chine. Photo: baoquocte

Lors de la réunion, les deux parties ont examiné les nouvelles étapes de développement des relations bilatérales depuis la 14e réunion en juillet 2022, convenant que le partenariat de coopération stratégique intégral Vietnam - Chine a maintenu une dynamique de développement positive et obtenu de nombreux résultats importants.

Des échanges et des réunions de haut niveau ont été organisés régulièrement, notamment la visite officielle historique en Chine du secrétaire général du Comité central du PCV, Nguyên Phu Trong, en octobre 2022, et les visites de haut niveau en Chine en 2023 du président Vo Van Thuong, du Premier ministre. Pham Minh Chinh, du président de l'Assemblée nationale Vuong Dinh Huê et du membre permanent du Secrétariat du Comité central du Parti, Truong Thi Mai.

Les échanges et coopération à travers les canaux du Parti, de l'Assemblée nationale vietnamienne (AN) et de l'Assemblée populaire nationale (APN) de Chine, du Front de la Patrie du Vietnam (VFF) et de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), ainsi qu'entre les ministères et les secteurs, les organisations populaires et les localités des deux pays, ont été constamment promues.

La Chine est restée le plus grand partenaire commercial du Vietnam, tandis que le Vietnam a maintenu sa position de premier partenaire commercial de la Chine au sein de l'ASEAN et de quatrième au monde. Notamment, la Chine est devenue le plus grand importateur de produits agro-sylvicole et aquatiques vietnamiens au cours des 10 premiers mois de 2023. Les investissements de la Chine au Vietnam ont continué d'augmenter. Les deux parties ont également élargi leur coopération dans de nouveaux domaines tels que l'économie numérique et la croissance verte, et ont achevé les négociations sur de nombreux documents de coopération importants, notamment un plan de coopération visant à relier le cadre « Deux corridors, une ceinture » à l'initiative « la Ceinture et la Route ».

Les deux parties ont également souligné certains domaines de coopération qui ne correspondent pas au potentiel et aux attentes. Ils ont également examiné la mise en œuvre des projets financés par l'aide non remboursable de la Chine au Vietnam et le règlement des problèmes et des retards prolongés dans un certain nombre de projets de coopération industrielle.

Les deux parties ont discuté des orientations de coopération dans les temps à venir, convenant de la nécessité d'augmenter les réunions à tous les niveaux, de déployer efficacement des mécanismes d'échange et de coopération entre les deux Partis, l'AN vietnamienne et l'Assemblée populaire nationale (APN) de Chine, la VFF et la CCPPC, promouvoir le rôle important des deux ministères des Affaires étrangères dans la coordination et le renforcement des domaines de coopération ; et déployer efficacement des mécanismes d’échange de défense et de sécurité ainsi que d’application de la loi.

Ils sont convenus de continuer à appliquer des mesures efficaces et pratiques pour stimuler la coopération économique, commerciale et d'investissement en faveur d'un développement durable et sain ; accroître les investissements chinois au Vietnam dans des domaines utilisant des technologies avancées et respectueuses de l’environnement ; et coordonner pour accélérer la mise en œuvre de projets utilisant une aide non remboursable au Vietnam.

Les deux parties sont également convenues d'élargir leur coopération dans les domaines de la science et de la technologie, de la protection de l'environnement, des transports, de l'agriculture et des soins de santé, de la culture, de l'éducation, du tourisme et des échanges entre les peuples et renforcer le soutien mutuel dans les forums multilatéraux.

leftcenterrightdel
 Le vice-Premier ministre vietnamien Tran Luu Quang (droite) et le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. Photo: QĐND

Tran Luu Quang a proposé une coordination plus étroite entre les deux parties pour améliorer l'efficacité du dédouanement aux portes et aux passages frontaliers et sur les marchés frontaliers Vietnam-Chine, accélérer l'ouverture du marché chinois à un certain nombre de produits agricoles et aquatiques vietnamiens, les procédures d'établissement d'un bureau de promotion commerciale du Vietnam à Haikou, dans la province chinoise de Hainan, seront bientôt terminées ; et créer des conditions favorables pour que le Vietnam puisse mener des activités de promotion du commerce et des investissements et participer aux principales foires et expositions commerciales en Chine.

Il a également suggéré que les deux parties accélèrent la connexion des infrastructures de transport, notamment ferroviaires, entre les deux pays et renforcer la coopération touristique pour revenir aux niveaux d’avant la COVID-19.

En ce qui concerne la frontière terrestre, les deux parties ont estimé que les sous-comités du Comité mixte de la frontière terrestre Vietnam-Chine avaient coordonné étroitement leurs travaux de gestion de la frontière et avaient rapidement discuté et résolu les problèmes qui en découlaient. L'ouverture et la modernisation des postes frontaliers ont enregistré des résultats positifs, contribuant à renforcer la frontière terrestre et à promouvoir le développement socio-économique dans les zones frontalières entre les deux pays.

Les deux parties ont discuté franchement des questions en mer et sont convenues de continuer à se conformer aux perceptions communes de haut niveau, notamment l'accord Vietnam-Chine sur les principes fondamentaux guidant le règlement des questions liées à la mer, et de promouvoir les mécanismes de négociation pertinents pour réaliser des progrès concrets.

Le vice-Premier ministre vietnamien a souligné que les deux parties doivent contrôler et gérer correctement leurs différends, respecter les droits et intérêts légitimes de chacun conformément au droit international, en particulier la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et s'associer aux pays membres de l'ASEAN pour promouvoir les négociations visant à parvenir bientôt à un code de conduite pratique, efficace et efficient en Mer Orientale (COC), conforme au droit international et à la CNUDM de 1982, contribuant ainsi au maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale et dans la région.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation