La 23e réunion du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption

Jeudi, 12/01/2023 18:15
Le Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs a tenu le 12 janvier à Hanoï sa 23e réunion pour examiner et évaluer les activités en 2022, déterminer le plan de travail pour 2023, sous l’égide de son président, secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong.

Le secrétaire général du Parti à l'écoute des électeurs de Hanoï

Le leader du Parti demande de frapper plus fort la corruption

Le leader du Parti exhorte à ne pas cesser la lutte contre la corruption

leftcenterrightdel
Le  secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong, chef du Comité de pilotage central pour la prévention et la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines s'exprimant lors de la réunion. Photo: VNA

En 2022, la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines a connu de nouvelles avancées. La lutte contre la corruption et les pratiques malsaines a relié au travail de cadres et au traitement strict des violations, consolidant la confiance du peuple et apportant une contribution importante à la mise en œuvre réussie des tâches socio-économiques en 2022.

L’édification et le perfectionnement des institutions ont continué à être renforcés, créant un effet clair dans le travail d’édification et de rectification du Parti, et de la prévention et de la lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs. Le Comité central du Parti, le Bureau Politique et le Secrétariat ont promulgué près de 50 résolutions, directives, conclusions, règlements et guides sur l’édification du Parti, la lutte anti-corruption, notamment la préconisation d’établir un Comité de direction provincial pour la lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs.

L'Assemblée nationale, le gouvernement, les ministères et secteurs se sont concentrés sur l'élaboration, la promulgation et la mise en œuvre de 640 documents juridiques importants concernant la gestion socio-économique et la prévention et la lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs.

En 2022, 539 membres du Parti ont été sanctionnés pour corruption et faute intentionnelle. Le Comité central, le Bureau Politique, le Secrétariat et la Commission centrale d'inspection du Parti ont sanctionné 47 fonctionnaires gérés par le Bureau politique et le Secrétariat. Par l'inspection, l'audit a recommandé de traiter et de récupérer 82.560 milliards de dongs (3,5 milliards de dollars) et 883 hectares de terres ; d’appliquer des sanctions administratives à l’encontre de 3.530 collectifs et de 8.619 individus.

En 2022, il y a 493 affaires avec 1.123 personnes impliquées ont été mis en examen pour corruption. De plus de 364.000 milliards de dongs ont été bloquée, soit plus de 10 fois par rapport à 2021, outre la somme de 27.400 milliards de dongs ont été récupérés, soit le triple par rapport à 2021.

En conclusion, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a souligné qu'au cours des 10 dernières années, la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines a été promue, et que le nombre d'affaires traitées avait augmenté dans presque tous les domaines et dans des localités.

Concernant les tâches pour 2023, le leader du Parti a demandé aux agences fonctionnelles de se coordonner dans l’édification des mécanismes, institutions, politiques et réglementations pour lutter contre la corruption.

Le Comité a proposé, lors de la réunion, de continuer à édifier et à perfectionner les institutions du Parti et de l'État, en garantissant la faisabilité, l’ouverture et la transparence. L'accent est mis sur le perfectionnement de l'institution du contrôle du pouvoir pour prévenir et combattre la corruption et les phénomènes négatifs dans des domaines ;  et sur l’achèvement des amendements de la Loi foncière, de la Loi sur les enchères, de la Loi sur les enchères immobilières et d'autres projets de loi liés à la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines ; sur la promulgation de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption à l'horizon 2030.

Le Comité se concentrera sur l'accélération de l'enquête, de la poursuite en justice et du traitement en première instance de 10 affaires clés selon son plan fixé, notamment l'affaire survenue à la Sarl des technologies Viet A (Viet A Technologies JSC) ; au Centre de contrôle des maladies de la province de Hai Duong et agences, unités et localités concernés ; à l'Académie médicale militaire du ministère de la Défense (lié à la coopération dans la recherche et la production de kits de test COVID-19 avec Viet A Technologies JSC.

Lors de la réunion, le Comité a discuté et commenté le projet de son Programme de travail pour 2023./.

 
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation