Le changement climatique est un problème pour tous, selon le PM vietnamien

Samedi, 02/12/2023 21:14
Le Premier ministre (PM) Pham Minh Chinh a participé et prononcé, le 2 décembre (heure locale), un discours important au Sommet mondial sur l'action climatique dans le cadre de la 28e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP28) à Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU).

Le Vietnam aura besoin d’environ 368 milliards de dollars pour atteindre son objectif de zéro émission nette

leftcenterrightdel
 Le Premier ministre Pham Minh Chinh prononce un discours important au Sommet mondial sur l'action climatique dans le cadre de la COP28 à Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU). Photo: VGP

S'exprimant au Sommet mondial sur le climat, le Premier ministre Pham Minh Chinh a affirmé que le changement climatique était un problème ayant des impacts mondiaux et constituait un problème pour tous. Pour y répondre efficacement, il est nécessaire d’avoir une prise de conscience, une réflexion, une méthodologie et de nouvelles approches proactives, positives, pratiques, plus efficaces et une action mondiale unifiée.

Trois groupes de solutions
Il a souligné que depuis la COP26, le Vietnam, responsable envers le monde et tous les peuples, a pris de manière globale trois groupes de solutions.

Le premier concerne l'élaboration de plans et leur réalisation, comme la promulgation de la Stratégie de réponse au changement climatique, celle de croissance verte, la Planification de l'électricité VIII, le développement de l'industrie des énergies renouvelables, la construction d'un écosystème d'énergies renouvelables.

Le deuxième consiste à mettre en œuvre les Contributions déterminées au niveau national (NDCs), à établir un secrétariat, à annoncer le plan de réalisation et celui de mobilisation des ressources pour déployer le Partenariat de transition énergétique juste (JETP), à publier et mettre en place le plan de développement d'un million d'hectares de riz de haute qualité et à faibles émissions.

Le troisième concerne l'édification des institutions, telles que l'élaboration de la Loi sur le pétrole, l'achèvement de la Loi sur l'électricité dans le sens de soutenir le développement des énergies renouvelables, l'élaboration et l'achèvement de l'Arrêté sur l'achat et la vente directe d'électricité, la gestion des projets d'énergies renouvelables et le traitement des problèmes qui se posent pour les habitants et les entreprises pendant le processus de transition énergétique.

leftcenterrightdel
Le Premier ministre Pham Minh Chinh au Sommet mondial sur l'action climatique dans le cadre de la COP28 à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Photo: VGP

Le chef du gouvernement vietnamien a demandé à la communauté internationale de renforcer la solidarité, d'agir de manière décisive, efficace et de redoubler d'efforts pour le développement prospère de toute l'humanité et la fraîcheur de la Terre, ainsi que pour le bonheur et la prospérité de tous les peuples du monde.

Les hauts dirigeants de nombreux pays et d'organisations internationales ont hautement apprécié le discours du Premier ministre Pham Minh Chinh et ont affirmé leur volonté de coopérer, de soutenir et d'accompagner le Vietnam dans le processus de mise en œuvre de ses objectifs climatiques et de développement socio-économique durable.

Le même jour, le Premier ministre vietnamien a participé et pris la parole au débat sur "Accélérer la conversion de l'énergie au charbon" présidé par le président français Emmanuel Macron dans le cadre de la COP28.

S'exprimant lors du débat, le dirigeant vietnamien a souligné que le Vietnam, comme d'autres pays en développement, ne pourrait nier le rôle de l'énergie au charbon, mais qu'il était temps de se convertir à une autre source d'énergie plus propre. La transition énergétique est une exigence objective, un avantage stratégique et une priorité absolue pour tous les pays, mais que dans ce processus, il est nécessaire d'assurer les objectifs de développement économique, la sécurité énergétique nationale, l'emploi pour la population et d’éviter de provoquer des chocs aux travailleurs.

leftcenterrightdel
  Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh au débat pour accélérer la transition juste du charbon vers les énergies propres. Photo: VNA 

Pham Minh Chinh a souligné que le Vietnam perfectionnerait ses institutions, ses cadres juridiques et ses mécanismes politiques pour assurer la transition vers les énergies renouvelables avec une feuille de route et des mesures adaptées au contexte national, assurer la transition de la technologie de gouvernance, évaluer et gérer les impacts, mobiliser les ressources financières, promouvoir le partenariat public-privée, renforcer la coopération internationale pour une transformation rapide.

Il a remercié les pays du G7, dont la France, et d'autres partenaires internationaux pour avoir soutenu le Vietnam dans la transition énergétique, notamment à travers la mise en œuvre de la Déclaration politique sur le Partenariat pour une transition énergétique juste (JETP).

Les dirigeants français et américains, le président de la Commission européenne et des dirigeants d’organisations et institutions financières internationales ont salué l'engagement et les efforts du Vietnam, affirmant qu'ils soutiendraient et accompagneraient le Vietnam dans le processus de transition énergétique, pour le bénéfice du Vietnam et le bénéfice commun du monde.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation