Chaînes d'approvisionnements: le Vietnam a la cote auprès des entreprises européennes et américaines

Lundi, 10/05/2021 17:57
En matière de chaînes d'approvisionnement mondiales, le Vietnam demeurera le choix de nombreuses entreprises américaines et européennes au cours des 12 prochains mois, selon un sondage de Qima.

Les entreprises européennes optimistes sur l'environnement d'affaires du Vietnam

Ce que les entreprises américaines attendent du nouveau gouvernement vietnamien

Amélioration de la liberté économique: un magazine américain glorifie le Vietnam

 

Un quart des entreprises interrogées dans le monde considéraient le Vietnam comme l'un des trois principaux marchés d'approvisionnement. Photo: Bloomberg

Bien que la Chine se soit relativement bien remise de la pandémie, la tendance à la délocalisation des chaînes d'approvisionnement mondiales en dehors de la deuxième économie mondiale se poursuit.

C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé en mars dernier par Qima, un fournisseur de solutions de chaîne d'approvisionnement, auprès de plus de 700 entreprises dans le monde. Si en 2019, 96% des entreprises basées aux États-Unis et 100% de celles basées en Europe considéraient la Chine comme l'un de leurs trois plus grands fournisseurs, ce taux est tombé respectivement à 77% et 80% au premier trimestre 2021.

Fortement affectée par la guerre commerciale avec les États-Unis, la Chine en tant que fournisseur des entreprises occidentales a subi un nouveau choc début 2020 lorsque la pandémie de Covid-19 a fait rage, forçant la fermeture de l'économie.

En tant que l'un des marchés d'approvisionnement alternatif de la Chine dans la région, le Vietnam a maintenu sa position tout au long d’une année 2020 pleine de turbulences et au début de 2021. Selon le sondage, un quart des entreprises interrogées dans le monde considéraient le Vietnam comme l'un des trois principaux marchés d'approvisionnement.

Avant que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n'éclate, un certain nombre d'entreprises chinoises, en particulier dans l'industrie textile, avaient déplacé leurs usines vers des pays d'Asie du Sud-Est dont le Vietnam. De nombreux autres fabricants se sont également installés au Vietnam depuis le début des tensions commerciales.

Toujours selon ce sondage, le Vietnam est particulièrement populaire auprès des entreprises basées aux États-Unis. Le taux d'entreprises basées aux États-Unis qui considèrent le Vietnam comme l'un des trois principaux secteurs d'approvisionnement a doublé au cours de ces quatre dernières années, atteignant 43% début 2021

25% des entreprises basées en Europe ont également choisi le Vietnam comme l'un de leurs 3 premiers pays fournisseurs au premier trimestre. Bien que ce taux soit inférieur de 15 points à l'année dernière, c’est toujours 11% plus élevé qu'en 2019. Cette augmentation résulte de l’entrée en vigueur le 1er août de l'accord de libre-échange UE-Vietnam.

Parmi les entreprises sondées qui ont opté pour d'autres fournisseurs l'année dernière pour éviter la pandémie et autres risques, un tiers a déclaré que le Vietnam était leur premier choix. Pour  les entreprises américaines, ce chiffre est encore plus élevé, à 40%.

Cette tendance devrait se poursuivre en 2021. Parmi les entreprises sondées qui ont l'intention de trouver de nouveaux fournisseurs au cours des 12 prochains mois, 38% des entreprises américaines et 28% des  européennes déclarent avoir l'intention de choisir le Vietnam ou d'acheter davantage auprès des fournisseurs d'ici.

Pendant ce temps, seulement 6% et 11% des marques basées aux États-Unis et en UE ont déclaré rechercher des sources d’approvisionnement en Chine./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation