Photo d'illustration/Baodautu

Selon le Département général des douanes, en janvier 2021, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Royaume-Uni se sont établis à 657,35 millions de dollars, soit une progression de 78,57% en un an.

En particulier, les exportations vietnamiennes vers le marché britannique ont atteint 598,07 millions de dollars (+56,51%). Il s'agit d'une croissance impressionnante dans le contexte des difficultés d'exportation vers de nombreux grands clients en raison  de la pandémie de Covid-19.

Ce signal optimiste est encore plus significatif lorsque l'accord de libre-échange Vietnam-Royaume-Uni (UKVFTA) est appliqué  depuis le 1er janvier 2021, promettant de créer une nouvelle dynamique de coopération économique et commerciale entre les deux pays.

Dans la structure des exportations vietnamiennes au Royaume-Uni, celles de produits agricoles sont restées stables et positives en janvier. Les exportations de produits aquatiques ont atteint 19,72 millions de dollars (+18,1%) ; les fruits et légumes, 1,04 million (+148,6%). Ce sont tous des articles offrant de nombreuses possibilités d'augmenter en valeur grâce aux nombreuses préférences tarifaires de l'accord UKVFTA.

Conformément à l'UKVFTA, la taxe à l'importation des crevettes au Royaume-Uni est ramenée du taux d'imposition de base de 10-20% à 0% dès l'entrée en vigueur de l'accord. Pour les produits à base de fruits, au moment de l'entrée en vigueur de l'accord, plus de 94% du total des 547 lignes fiscales pour les fruits, légumes et produits à base de fruits sont soumis au taux de la taxe de 0%. De nombreux produits qui font la force du Vietnam comme le litchi, le longane, le ramboutan, le fruit du dragon, l'ananas, le melon ... auront des avantages supplémentaires d'accès au marché dans le cadre des fruits tropicaux originaires de pays concurrents tels que le Brésil, la Thaïlande, la Malaisie... tous n'ont aucun ALE avec le Royaume-Uni. 

Les articles des industries manufacturières ont également connu une croissance impressionnante en janvier, à savoir téléphones et accessoires (252,59 millions de dollars +371,6%) ; machines-outils et pièces détachées (74,58 millions, +109,9%); ordinateurs et composants électroniques (31,82 millions, +91%); fer et acier (15,96 millions, +11%) ...

Le Vietnam a continué d'enregistrer un excédent commercial avec le marché britannique en janvier, de 598,053 millions de dollars (+113,7%).

En 2020, le commerce bilatéral s’est chiffré à 5,64 milliards de dollars, dont 4,95 milliards pour les exportations vietnamiennes, atteignant un excédent commercial de 4,27 milliards. Le Royaume-Uni reste le troisième partenaire commercial du Vietnam en Europe, après l'Allemagne et les Pays-Bas.

En ce qui concerne les investissements,  fin décembre 2020, le Royaume-Uni avait investi au Vietnam dans 411 projets cumulant 3,84 milliards de dollars, se classant 15e sur 139 pays investisseurs au Vietnam. Les importants projets d'investissement du Royaume-Uni se concentrent sur la finance, la banque, le pétrole et les énergies renouvelables...

Parallèlement aux échanges commerciaux du Vietnam avec les pays de l'UE qui ont obtenu de nombreux signaux positifs au premier mois de 2021, l’import-export avec le Royaume-Uni a continué de montrer les effets positifs que l'accord EVFTA apporte dans la période de transition post-Brexit. Avec des engagements de réduction des taux d'imposition jusqu'à 99% selon la même feuille de route, l'accord UKVFTA promet de maintenir une percée dans la croissance du commerce entre le Vietnam et le Royaume-Uni dans les années à venir./.

Thuy Hanh