Le Vietnam dans la transition de l'industrie des semi-conducteurs

Jeudi, 01/02/2024 16:08
Infineon, premier fabricant européen de puces, recrute de plus en plus de ressources humaines qualifiées en Asie du Sud et du Sud-Est, notamment au Vietnam.
leftcenterrightdel
Photo d'illustration/iStock 

Destinations prometteuses

Nikkei Asia a récemment cité M. Chua Chee Seong, président et chef de la direction de la région Asie-Pacifique d'Infineon, affirmant que sa société recrutait davantage d'employés en Inde, où elle est actuellement implantée, où se trouve le principal centre de recherche et développement d'Infineon en Asie. 

De plus, cette société développe également considérablement ses ressources humaines pour sa nouvelle usine au Vietnam, avec des centaines d'ingénieurs. Actuellement, Infineon est le premier fabricant de composants semi-conducteurs en Allemagne et appartient au groupe des 10 plus grandes entreprises de fabrication de composants semi-conducteurs au monde.

Chua Chee Seong a commenté: "Je pense que l'importance de l'Asie du Sud-Est et de l'Asie du Sud en termes de talents dans l'industrie des puces et de chaîne d'approvisionnement des puces augmentera dans les années à venir. Cette région est relativement neutre dans un environnement géopolitique dynamique et constitue également un emplacement idéal pour des opérations efficaces."

Dans ce domaine, l’Inde joue un rôle de plus en plus important. Infineon a recruté 2.000 concepteurs de puces et développeurs de logiciels dans ce pays. Selon Chua Chee Seong, l’Inde en plein essor ressemble beaucoup à la Chine d’il y a deux ou trois décennies.

L'attractivité  du Vietnam

leftcenterrightdel
Personnel vietnamien travaillant dans l’usine Intel Products. Photo: IPV 

Selon M. Chua Chee Seong, le Vietnam est en train de devenir un centre important pour les développeurs de puces. D'ailleurs Synopsys, le principal fabricant américain de logiciels de conception de puces,  y a établi une installation de recherche et développement (R&D) compenant 600 personnes.

Les principaux développeurs de puces américains Nvidia et Marvell ajoutent également des équipes d'ingénierie au Vietnam. Le journal a également cité Vincent Chang, directeur général de la région Asie et intercontinentale du groupe Advantech -  plus grand fabricant mondial d'ordinateurs industriels - selon lequel   le chiffre d'affaires de l'entreprise en Asie du Sud-Est a doublé depuis 2015. Il s'attend à ce que cette région devienne de plus en plus importante.

Évaluant le marché d'Asie du Sud-Est, M. Chang a déclaré: "Nous constatons que nos principaux clients ajoutent également plus d'employés ici ou commencent à faire des études de site".

En 2023, CNBC a également cité un certain nombre d'analyses selon lesquelles le Vietnam et l'Inde sont apparus comme deux destinations prometteuses pour le processus de réorientation de la chaîne de production de composants semi-conducteurs. Récemment, Reuters a cité le secrétaire d'État adjoint américain José Fernández, s'exprimant lors d'une réunion le 26 janvier à Hanoï, selon lequel une grande entreprise américaine envisageait  un investissement total de 8 milliards de dollars au Vietnam. Les investissements se concentreront sur les infrastructures d’énergie propre.

L'année dernière également, Nikkei Asia a rapporté que le groupe américain Dell, spécialisé dans la fabrication d'ordinateurs, avait pour objectif de cesser d'utiliser des puces fabriquées en Chine en 2024. En plus des puces, Dell a demandé à d'autres fournisseurs de composants tels que des modules électroniques et des cartes de circuits imprimés, ainsi qu'à des assembleurs de produits, de l'aider à préparer ses capacités dans d'autres pays comme le Vietnam.

Phương Đoàn

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation