Les États-Unis, marché prometteur pour les fruits vietnamiens

Jeudi, 22/07/2021 14:03
Le Vietnam est officiellement autorisé à exporter 6 types de fruits frais vers le marché américain à savoir mangue, longane, litchi, fruit du dragon, ramboutan et pomme de lait.
Les États-Unis, marché prometteur pour les fruits vietnamiens. Photo d'illustration

 

Les États-Unis pourraient importer pour plus de 15 milliards de dollars de fruits vietnamiens en 2021. Dans ce pays, les fruits importés sont vendus dans les grandes chaînes de supermarchés, les magasins d'alimentation des zones commerciales, les restaurants, hôtels et canaux de vente en ligne, la livraison à domicile. 

Selon le Bureau du commerce du Vietnam aux États-Unis, les États-Unis sont un marché prometteur pour les fruits vietnamiens. Tout d'abord, ce marché compte 332 millions d'habitants aux revenus   élevés et la tendance culinaire se concentre de plus en plus sur les ingrédients à base de légumes et de fruits. 

En 2020, malgré l'impact de l'épidémie de Covid-19, les importations de fruits des États-Unis se sont élevées à 14,1 milliards d’USD. Cette année, la valeur pourrait atteindre 15,1 milliards d’USD grâce à un bon contrôle de la maladie et à un plan de relance économique sans précédent. L'économie américaine se redresse   et les dépenses en aliments et boissons augmentent considérablement. 

Jusqu'à présent, le Vietnam est officiellement autorisé à exporter 6 types de fruits frais vers le marché américain à savoir mangue,  longane, litchi,  fruit du dragon, ramboutan et pomme de lait. D'autres fruits peuvent être exportés sous forme surgelée ou séchée. 

Le Vietnam négocie également activement pour que la partie américaine autorise d’autres fruits frais, en premier lieu pomelo à la peau verte. 

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, au cours des 4 premiers mois de 2021, les exportations nationales de légumes et fruits vers les États-Unis ont atteint 57,4 millions d’USD, en hausse de 16,6% en glissement annuel. 

En raison de l'éloignement géographique, le coût élevé du transport et la conservation des fruits causent des difficultés pour les activités d'exportation. Les fruits frais à récolte courte nécessitent également que les étapes de la chaîne de distribution soient très fluides et efficaces.

Dans les temps à venir, si les compagnies aériennes vietnamiennes peuvent ouvrir une ligne de fret directe vers les États-Unis, cela  réduira considérablement les coûts et les risques.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation